Layers of social organisation in rooks, a monogamous bird species

par Palmyre Boucherie

Thèse de doctorat en Ecologie-éthologie

Sous la direction de Valérie Dufour.

Le président du jury était Bernard Thierry.

Le jury était composé de Valérie Dufour, Bernard Thierry, Thomas Bugnyar, Claudia Wascher.

Les rapporteurs étaient Thomas Bugnyar, Claudia Wascher.


  • Résumé

    Chez les oiseaux, les espèces aux aptitudes cognitives avancées, et celles faisant face aux coûts et aux bénéfices de la vie en groupe, sont particulièrement intéressantes pour étudier l'émergence de formes complexes de socialité. Dans ma thèse, j'ai étudié les mécanismes comportementaux sous-jacents à la diversité et la dynamique des relations sociales dans un groupe de corbeaux freux captifs, une espèce de corvidé monogame et coloniale. J'ai montré que les freux peuvent former des relations en dehors du contexte reproducteur et changer de partenaire au cours de leur vie. De plus, j'ai montré : une certaine résilience de la structure sociale face aux variations temporelles des relations, de la composition du groupe et du sex-ratio; et l’absence d’effets stabilisateurs des relations de dominance sur la structure. Mon travail démontre que la structure sociale chez le corbeau freux est plus qu’un simple agrégat de paires, et forme la base d’une organisation sociale aux multiples niveaux.

  • Titre traduit

    Niveaux d'organisation sociale chez le corbeau freux, une espèce d'oiseau monogame


  • Résumé

    Numerous avian species are good candidates to study the emergence of complex forms of sociality, in particular the species showing advanced cognitive skills, and the one living in groups all year long, coping with the costs and benefits of group living. In my thesis, I investigated the proximate mechanisms underlying the diversity and dynamic of social relationships in captive adult rooks, a colonial and monogamous corvid species. I found that rooks have the ability to form non-reproductive social bonds and several pair bonds throughout their life. In addition, I found: that the group social structure was flexible enough to allow temporal variations of relationships, group composition and sex-ratio; and that dominance relationships do not have any long lasting effects on the stabilisation of the structure. Overall, my work demonstrates that rooks social structure extends far beyond a simple aggregation of reproductive pairs, and may be acknowledged as a multi-level social organisation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.