Implication des régulations épigénétiques dans la réponse aux chimiothérapies dans les cancers gastriques : perspectives thérapeutiques

par Marie-Élodie Spaety

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Christian Gaiddon et de Sébastien Pfeffer.

Le président du jury était Pascal Barbry.

Le jury était composé de Murielle Masson.

Les rapporteurs étaient Gianni Sava, Manfred Jung.


  • Résumé

    Le cancer gastrique (CG) est traité par résection chirurgicale combinée à une chimiothérapie à base de composés de platine. La résistance croissante aux chimiothérapies renforce la nécessité d’identifier des marqueurs moléculaires robustes pour adapter le traitement et développer des thérapies ciblées. Durant ma thèse, j’ai montré l’importance des voies de l’épigénétique dans le mode d’action de drogues anti-cancéreuses dans le CG. Notamment, j’ai identifié le rôle d’une histone déacétylase, HDAC4, et de plusieurs miRNAs, dont miR-140, dans la réponse au cisplatine. De plus, j’ai démontré que des composés à base de ruthénium ayant des propriétés redox agissent indépendant de l’ADN et de p53 mais affectent certaines régulations épigénétiques. Ceci m’a donc conduit à étudier l’intérêt thérapeutique et les mécanismes sous-jacents d’un traitement combiné associant le cisplatine et des inhibiteurs de HDAC. L’ensemble de ces résultats permet d’ouvrir de nouvelles perspectives dans la compréhension des mécanismes d’action des drogues anticancéreuses dans le CG et dans l’identification de marqueurs pronostiques ou de thérapie innovante plus adaptée.

  • Titre traduit

    Implication of epigenetic modifications in response to chemotherapies in gastric cancer : therapeutic perspectives


  • Résumé

    Gastric cancer (GC) is treated by surgical resection combined with chemotherapy based on platinum compounds. The increase in chemotherapy resistance reinforces the need to identify robust molecular markers to tailor treatment and develop targeted therapies. During my PhD, I examined the importance of the epigenetic pathways in the mode of action of anticancer drugs in gastric cancer. In particular, I have identified the role of one histone deacetylase, HDAC4, and several miRNAs, including miR-140, in response to cisplatin. Moreover, I have shown that ruthenium compounds having redox properties act independently of DNA and p53 but affect some epigenetic regulations. This then led me to investigate the therapeutic value and the underlying mechanisms of a combined therapy associating cisplatin and HDAC inhibitors. All these results will open new perspectives in the understanding of the mechanisms of action of anticancer drugs in gastric cancer and in the identification of prognostic markers or more appropriate advanced therapy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?