Etude des déficits cognitifs à l'origine de la dyslexie : influence de la capacité à mémoriser des associations à composante verbale : aspects développementaux et neuropsychologiques

par Caroline Gérard

Thèse de doctorat en Neuropsychologie

Sous la direction de Élisabeth Demont.

Le président du jury était Annie Magnan.

Le jury était composé de Hervé Segond.

Les rapporteurs étaient Annie Magnan, Daniel Daigle.


  • Résumé

    Cette recherche avait pour objectif d’étudier les troubles cognitifs à l’origine de la dyslexie, et plus particulièrement le déficit d’apprentissage de paires associées (PAL) à composante verbale (input ou output). Tout d’abord, une étude longitudinale menée auprès d’enfants tout-venant pré-lecteurs et apprentis lecteurs a permis de mettre en évidence une contribution spécifique des PAL intermodales à l’efficience ultérieure en lecture/transcription. Les résultats de l’étude neuropsychologique indiquent pour leur part que les enfants dyslexiques présentent un déficit pour tous les types de PAL à composante verbale. Ce déficit apparait toucher à la fois la mémorisation des réponses, notamment verbales, et la mémorisation des liens entre les deux items. Il serait lié à un défaut de stockage de l’information et non à un problème de récupération et affecterait l’apprentissage des paires associées sans entraver leur rétention à long terme.

  • Titre traduit

    Cognitive deficits causing dyslexia : influence of the ability to store associations with verbal component : a developmental and neuropsychological study


  • Résumé

    This research aimed to study the cognitive causes of dyslexia, particularly the paired associate learning (PAL) including a verbal component (input or output) deficit. First, a longitudinal study of normally developing pre-readers and beginning readers highlighted a specific contribution of intermodal PAL as predictors of later reading/transcription skills. As for the results of our neuropsychological study, they indicate that dyslexic children exhibit a deficit for all types of PAL with verbal component. This deficit appears to reach both the memorization of answers, especially verbal answers, and the storage of the mapping between the two items. It would be linked to an information storage failure but not to a recovery problem, and would affect the buildup of associations without impairing their long-term retention.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque électronique du Services des bibliothèques 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.