The sociological reasons of the emergence of "New Spiritual Trainings" in Iran : from a "captured religion" to a "harbored religion"

par Shirin Gholamizadeh Behbahani

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Anne-Sophie Lamine et de Sarah Mazinani Shariati.

Le président du jury était Séverine Mathieu.

Le jury était composé de Constance Arminjon Hachem.

Les rapporteurs étaient Séverine Mathieu, Nathalie Luca.

  • Titre traduit

    Les raisons sociologiques de l'émergence des nouveaux mouvements religieux en Iran : de la religion capturée à la religion abritée


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat discute trois questions principales. Tout d'abord, notre recherche atteste l’augmentation des nouveaux phénomènes religieux en Iran. Ensuite, elle les examine afin de découvrir leurs caractéristiques. Enfin, après avoir choisi l’appellation "New Spiritual Trainings" pour les identifier, cette étude analyse les raisons sociologiques derrière leur émergence dans la société iranienne. De ces analyses découle la thèse principale de notre propos: en analysant sociologiquement les conflits religieux au sein de la société iranienne, nous mettons l'accent, d'une part, sur la démonstration du processus de capture et de cristallisation de la religion par les institutions politiques en religion d'État et, d'autre part, sur la décristallisation de la religion par les individus à travers laquelle la notion de la "religion abritée" sera théorisée.


  • Résumé

    This research discusses three principle questions; firstly proving the rise of the new religious phenomena through the inquiry in Iran; secondly this research examines carefully the new religious phenomena appearing in Iranian society in order to discover their characteristics and find a suitable term to typify them. After selecting the label of “New Spiritual Trainings” (NSTs) for identifying such new phenomena, this study analyzes the sociological reasons behind this emergence in Iranian society. The main thesis of this dissertation is sociological analyses of religious conflicts within current Iranian society and also demonstrating the process by which religion is captured and crystallized into an official State religion by political institutions on one hand and de-crystallized by individuals on the other hand through which the concept of “harbored religion” will be theorized.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?