Sur la place de la traduction du passé composé et de l'imparfait des verbes français vers l'anglais : une étude des écrits chez les étudiants ghanéens akanophones en licence de FLÉ

par Baba Haruna

Thèse de doctorat en Français langue étrangère

Sous la direction de Laurent Masegeta Kashema Bin Muzigwa.

Soutenue le 05-07-2016

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg) , en partenariat avec Linguistique, langues, parole (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Charles Pochard.

Le jury était composé de Nuzha Moritz.

Les rapporteurs étaient Jean-Charles Pochard, Amr Helmy Ibrahim.


  • Résumé

    Dans cet ouvrage, nous nous donnons pour tâche d’investiguer la nature et le rôle du transfert interlingual dans le traitement du passé composé et de l’imparfait en français par les étudiants akanophones du FLE, scolarisés en anglais. À la base d’un cadre construit sur les théories cognitives de Langacker (1986, 2008) et de Talmy (2000a, 2000b) sur l’aspect, ainsi que celles de Jakobson (1959) et de Catford (1965) sur l’équivalence, des données ont été collectées auprès de 57 sujets dans deux universités publiques du Ghana. Les analyses faites à l’aide du PSPP révèlent une tendance de transférer les caractéristiques aspectuo-temporelles du verbe anglais au verbe français chez les participants, menant à une mauvaise interprétation des deux temps. La connaissance de l'akan n'y joue aucun rôle. Nous recommandons que les enseignants fassent référence aux L1 lors de l’introduction des nouveaux concepts, entre autres.

  • Titre traduit

    On the translation of the passé composé and the imparfait into English : a study of the writings of Akan-speaking Ghanaian students of French at the undergraduate level


  • Résumé

    This research studies the nature and the extent of the challenges students face with passé composé and imparfait as regards aspect. We investigate the respective roles of Akan, an aspectual language, and of English, a more temporal language in relation to these challenges. Stratified random sampling was employed in data collection among up to 57 students Toolsemployed were interviews, questionnaires and translation tests.The data was analysed with PSPP and discussed within a framework of the cognitive theories of Langacker (1986, 2008) and Talmy (2000a, 2000b), and Jakobson's (1959) et Catford's (1965) theories of equivalence. Results show that Akanophone students of French superimpose TAM featues of English on these French tenses and thus misinterpret them. Learners' background knowledge of Akan plays no role in these operations. We recommend that teachers of French refer to knowledge of L1 in introducing new concepts.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.