Les personnages d'Elsa Morante : construction, dimension sociale et dynamiques relationnelles des personnages dans l'oeuvre romanesque d'Elsa Morante

par Caterina Sansoni

Thèse de doctorat en Etudes italiennes

Sous la direction de Emanuele Cutinelli Rèndina et de Marco Bardini.

Soutenue le 01-07-2016

à Strasbourg en cotutelle avec l'Università degli studi (Pise, Italie) , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg) , en partenariat avec Culture et histoire dans l'espace roman (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Elsa Chaarani-Lesourd.

Le jury était composé de Elena Porciani, Nicoletta Diasio.

Les rapporteurs étaient Elsa Chaarani-Lesourd, Alberto Roncaccia.


  • Résumé

    Les personnages des romans d’Elsa Morante (1912-1985) sont analysés du point de vue du rapport apparemment opposé entre leur dimension sociale et leur évidente typisation littéraire. Ces deux pôles, le premier analysé par le recours à certaines notions d’études sociologiques menées par G. Simmel et E. Goffman, le deuxième axé sur la construction au niveau littéraire des personnages, contribuent à mettre en lumière le réalisme de Morante, qui tourne autour des vicissitudes humaines vécues par des « personnages vivants (bien qu’imaginaires) » : la relation avec l’autre et avec soi-même, la recherche d’une identité, grâce et malgré la présence des stigmates, concourent à créer des personnages tout à fait modernes. Les deux parties de cette étude, examinées roman après roman, s’avèrent indispensables et interdépendantes : d’un côté, le réalisme des dynamiques humaines, de l’autre l’univers narratif, fondé sur un incessant travail de réutilisation et de personnalisation des figures stéréotypées et d’éléments identifiables de la tradition littéraire, de la part de l’auteure.

  • Titre traduit

    Elsa Morante’s characters : construction, social dimension and human dynamics of characters in Elsa Morante’s novels


  • Résumé

    This research focuses on the study of the characters in Elsa Morante's novels. The characters are analysed mostly in relation to the apparently conflictual relationship between their recognizable social dimension and their equally clear literary characterisation. The first aspect is examined with the help of some ideas inspired by the sociological studies carried out by G. Simmel and E. Goffman, while the second is centred on the literary construction of the characters. These two aspects contribute to highlight Morante's understanding of Realism: a concept that revolves around the human events experienced by “living but fictional characters” and that is closely connected to the 20th century. One of the central themes is the relationship with the others and with oneself, together with the search for identity, thanks to and notwithstanding the presence of stigmas. The two dimensions of this study were examined analysing each novel, they are at the same time essential and interdependent: on the one hand we see the realism of human dynamics, analysed with the help of sociological theories, and on the other hand the narrative universe, based on a continuous work of re-use and personalization of stereotypical characters and elements that can be recognised on the basis of literary tradition.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-07-2019


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.