Mouvement et musique, partance et partition dans les oeuvres de Jacques Réda, Guy Goffette et Jean-Michel Maulpoix

par Claire Habig

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michèle Finck.

Soutenue le 14-06-2016

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg ; 2009-....) , en partenariat avec Configurations littéraires (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Michel Collot.

Le jury était composé de Patrick Werly.

Les rapporteurs étaient Michel Collot, Christine Dupouy.


  • Résumé

    Cette étude vise à montrer le lien entre mouvement et musique dans les œuvres de Jacques Réda, Guy Goffette et Jean-Michel Maulpoix. Leurs textes sont traversés par toutes sortes de déplacements, aussi insatisfaisants que complexes puisque départ et retour se mêlent au point dedevenir interchangeables. Entravés ou contraints d’avancer, les poètes rêvent de s’établir dans un entre-deux : entre mobilité et immobilité, entre départ et retour, entre ici et ailleurs. La partance est le moyen qu’ils trouvent pour concilier les opposés et partir tout en restant. C’est grâce à la musique et à la transposition d’éléments propres à cet art qu’ils parviennent à mener à bien ce paradoxal mouvement de surplace. En effet, par la mise en œuvre d’une partition ils déclenchent une efficace partance. La langue musicale se fait alors pleinement un moyen de transport. Véhicule et émotion, elle débouche sur des épisodes de danse où se réalise l’alliance du mouvement et de la musique.

  • Titre traduit

    Movement and music, partance and partition in the works of Jacques Réda, Guy Goffette and Jean-Michel Maulpoix


  • Résumé

    This study tries to show the connection between movement and music in the works of Jacques Réda, Guy Goffette and Jean-Michel Maulpoix. Many kinds of complex and disappointing movements go accross their texts, and way off and way back are so intermingled that they become interchangeable. Trapped or forced to move forward, the poets dream to live between mobility and immobility, departure and return, here and away. The partance is the way they found out to reconcile the opposite and go away while they stay. Thanks to the music and to the transposition of its elements, they succeed in leading this paradoxical and motionless movement. With the writing of a score – partition – they cause an efficient partance. Their musical language becomes a means of transport. Vehicle and emotion, it leads to danse scenes where the alliance of movement and music shows through.

Accéder en ligne

bibliorespect


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.