Entre identité et identification : les valeurs civiques des systèmes de représentation publics

par Ruedi Baur

Thèse de doctorat en Arts

Sous la direction de Pierre Litzler.

Le président du jury était Daniel Payot.

Le jury était composé de Christopher Dell.

Les rapporteurs étaient Pierre-Damien Huyghe, Ulf Wuggenig.


  • Résumé

    Des premières fascinations des graphistes pour les notions de systèmes, en passant par l’introduction des approches liées au « corporate design » et à la « corporate identity », le renforcement progressif du « marketing », puis le basculement vers le « branding » et la mise en valeur artificielle des marques, la recherche rend compte de l’évolution des représentations d’institutions, d’événements et de collectivités publics, entre les années 1970 et 2010. Cette chronologie des approches dominantes est analysée en écho à celle d’une série d’expérimentations personnelles liées à une approche qui se veut plus civique du design et qui permet de penser de réelles méthodes alternatives. En analysant les relations entre identification et identité, est proposé un déplacement du focus des questions de visibilité et de mise en valeur des marques vers des approches qui, à l’aide de langages visuels partagés, placent en leur centre : - l’intelligibilité des structures complexes, - la représentation des pluriels, des évolutions et des relations, - l’intégration au contexte, - la coordination des expressions multiples.

  • Titre traduit

    Between identity and identification : the civic values of public representation systems


  • Résumé

    Research documenting the evolution of visual representations of institutions, events and public bodies between 1970 and 2010, from designers’intitial fascination with the concept of « corporate design » and « corporate identity » systems, the progressive reinforcement of « marketing », then the switch to « branding » and the artificial values attached to brands is chronologically analysed through a series of personal experiments related to an intentionally more civic design minded approach that permits the creation of real alternative methods. Analysing the relationship between identification and identity sees a proposed shift in focus concerning brand visibility and enhancement towards approaches that, with the help of shared visual languages, places at the centre – the intelligibility of complex structures – the representation of plurality, trends and relationships, - the integration of context – the coordination of multiple expressions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?