Les méta-organisations rendent-elles performatif le développement durable ? Stratégies collectives dans le secteur pétrolier

par Héloïse Berkowitz

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Hervé Dumez.

Soutenue le 07-10-2016

à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Cachan, Val-de-Marne) , en partenariat avec Centre de recherche en gestion (Palaiseau, Essonne) (laboratoire) , École polytechnique (Palaiseau, Essonne) (établissement opérateur d'inscription) et de Centre de recherche en gestion i3 / i3-CRG (laboratoire) .

Le président du jury était Rodolphe Durand.

Le jury était composé de Hervé Dumez, Marie-Laure Djelic, Jean-Pascal Gond.

Les rapporteurs étaient Franck Aggeri, Nils Brunsson.


  • Résumé

    Située à l’intersection de la recherche en stratégie et de la théorie des organisations, la thèse s’intéresse à la manière dont une idée, émise par des instances internationales sous la forme d’une doctrine imprécise, le développement durable, a transformé en profondeur la stratégie, le fonctionnement et la nature même des entreprises. Pour comprendre ce phénomène, la recherche mobilise la notion de performativité, c’est-à-dire la capacité d’une théorie à créer la réalité qu’elle décrit. Mais toutes les théories ou doctrines ne performent pas les comportements des acteurs et trois conditions de performativité ont été identifiées. Lorsque ces conditions sont réunies, deux processus de performativité peuvent intervenir, par cadrage et par débordement. Le développement durable peut donc performer les pratiques si cette doctrine est transformée en principes opérationnalisables (première condition), incorporés dans des dispositifs à différents niveaux, de la méta-organisation au dispositif micro-local dans les firmes (deuxième) et que ces dispositifs sont performants ou deviennent incontournables (troisième). Parmi les dispositifs étudiés au niveau de la deuxième condition, l’accent a été mis sur le rôle joué par les méta-organisations (des organisations dont les membres sont des organisations). La thèse constitue la première recherche empirique sur le rôle de ces dispositifs d’action collective dans un secteur industriel, le secteur pétrolier. La méthodologie est compréhensive, s’appuyant sur 80 entretiens semi-directifs, sur la construction d’une base de données de 100 méta-organisations et la mise en place d’un dispositif de recherche intervention sur le problème émergent du bruit marin. La thèse a mis en évidence des formes nouvelles de méta-organisations, thématiques et multi-parties prenantes, opérant comme un espace de négociation interorganisationnelle, comme dispositif stratégique de légitimation des firmes et comme dispositif normalisateur participant d’une gouvernance distribuée. La notion de performativité a été précisée par la mise en évidence de ses conditions de réalisation et les deux types de processus qu’elle peut emprunter. La théorie des méta-organisations a été prolongée par l’identification des types jusque-là peu étudiés. La thèse a ainsi des implications managériales pour l’élaboration de stratégies collectives par les firmes.

  • Titre traduit

    Do meta-organizations make sustainable development performative?COllective strategies in the oil and gas sector


  • Résumé

    Drawing on research in strategy and organization theory, this thesis focuses on the way an idea that was formulated by international instances as an imprecise doctrine – sustainable development, still managed to deeply change firms’ strategy, practices and even nature. This research uses the concept of performativity, i.e. the capacity of a theory to create the reality that it describes. However, all theories or doctrines do not necessarily succeed to perform behaviors and the thesis identifies three conditions of performativity. When the conditions are met, two performativity processes can occur, a framing and an overflowing process. Sustainable development can perform practices if it becomes operationalisable principles (first condition), if these principles are incorporated in devices at different levels, from meta-organizations to micro-local instruments in firms (second) and if these devices are efficient or irremediable (troisième). Among the studied devices, the accent was put on the role of meta-organizations, organizations which members are themselves organizations. The thesis constitutes the first empirical survey of this collective action device’s role in an industrial sector, the oil and gas. Using a comprehensive methodology, data collection consisted in 80 semi-structured interviews, constructing a database of about 100 meta-organizations and setting up an intervention-research device on the emerging issue of marine sound. The thesis highlights new forms, thematic and multi-stakeholder, that act like an inter-organizational negotiation space, as a strategic device for the legitimization of firms’ activities, and as a normalizing device participating to a distributed governance of business conduct and society. The thesis clarifies the concept of performativity by identifying its conditions of success and the two processes it can follow. The thesis also contributes to the literature on meta-organizations by showing its empirical diversity and by identifying types that we knew little about before. As such, the thesis has managerial implications for collective strategies of firms.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.