L’appropriation du Processus de Bologne par les acteurs de l’université, enjeux et perspectives

par Christophe Lips

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Gilles Rouet.

Soutenue le 30-09-2016

à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec Laboratoire de recherche en management (Guyancourt, Yvelines) (laboratoire) et de Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Christophe Assens.

Le jury était composé de Gilles Rouet.

Les rapporteurs étaient Pierre-Charles Pupion, Radovan Gura.


  • Résumé

    Notre thèse s’attache à répondre à la question de savoir quelles sont les stratégies et les logiques d’action mises en œuvre par les universitaires participant de l’appropriation du Processus de Bologne (PB) à travers sa mise en place. Le PB doit permettre aux universités de jouer pleinement leur rôle d’acteur économique majeur dans l’économie de la connaissance. Une double logique caractérise son fonctionnement : une logique stratégique de définition d’objectifs, au niveau supranational, associée à une logique d’instrumentation qui traduit ces objectifs en instrument à mettre en place au niveau local, soit des universités. Les universités vivent une période de changements, marquée par l’incertitude et le défi de s’adapter aux besoins de l’économie de la connaissance tout en remplissant pleinement leurs missions de service public. Une mise en place efficace des instruments du PB doit leur permettre de relever ces défis. C’est tout l’enjeu ici d’une réelle réflexion basée sur le management des organisations publiques : il s’agit de s’appuyer sur les principes de ce management, en termes de performance, comme de qualité, afin de mener une réflexion véritablement stratégique pour une mise en place efficace. Dans notre travail, nous proposons une perspective novatrice du PB, en l’apparentant à une innovation. Cette perspective permet de mettre en lumière l’importance du sens qui doit être donné à la mise en place du PB, et le rôle majeur joué par l’acteur dans cette mise en place, à travers ses choix et ses stratégies. A partir de ces constats, nous avons donc construit notre problématique de recherche. Trois hypothèses ont été formulées, elles concernent les stratégies d’appropriation à travers des pratiques de mimétisme, fréquemment observées dans des situations d’incertitude, le lien entre appropriation et association objectifs/instruments lors de la mise en place, et les bénéfices d’un management stratégique et participatif pour une réduction de la dissociation objectifs/instruments. Nous avons opté pour un positionnement épistémologique relevant du paradigme interprétativiste, et pour une démarche de recherche hybride, entre abduction et hypothético-déduction. Notre recherche s’appuie sur deux cas précis : l’Université Pierre-Mendès-France (Grenoble – France) et l’Université Matej Bel (Banská Bystrica – Slovaquie). Pour traiter les donnés recueillies, nous avons procédé à une analyse qualitative thématique. Globalement, nous avons constaté que : certains universitaires mettaient en œuvre différentes stratégies (stratégies de mimétisme, d’observation, de réappropriation des instruments, de choix de partenaires stratégiques) conduisant à une appropriation et une mise en place efficace des instruments ; qu’un management stratégique et participatif menait à une appropriation, par les agents, du PB et conduisait également à une mise en place des instruments plus efficace ; et que les structures proposant des formations hautement professionnalisantes s’appropriaient mieux le PB que les structures proposant des formations plus ‘classiques’. S’il est possible de constater une appropriation du PB par certains agents, tous ne semblent pas encore le légitimer, menant souvent à une dissociation instruments/objectifs et une mise en place relativement techniciste et mécanique. Ainsi, nous proposons de nous tourner principalement vers les principes du management par le sens. Appliqués, ces principes doivent permettre une légitimation du PB. Ce travail pourrait servir de base à des études plus longitudinales, plus larges, intégrant l’étude d’autres universités, à des études mobilisant les économies de la grandeur ou le management des réseaux pour un approfondissement des résultats obtenus, ainsi qu’à un élargissement pluridisciplinaire, voire à une réflexion conduisant à un outil permettant, de manière non contraignante, de mesurer, de cadrer et d’identifier les besoins des agents d’une mise en place efficace du PB.

  • Titre traduit

    The appropriation of the Bologna Process by the stakeholders oh the university, stakes and prospects


  • Résumé

    Our thesis aims to answer to the question: which are the strategies and the logics of action, that are applied by the university staff, in order to legitimise the Bologna Process (BP), through its implementation. The BP should help universities to play entirely their role of major economic stakeholder in the knowledge economy. A double logic characterises its functioning: a strategic logical, that defines goals, at a supranational level, combined with an instrumentation logical, that translates these goals into instrument, that should be implemented at the local level, namely in the universities. Universities live in a period of changes, characterized by uncertainty and the challenge of an adaptation to the needs of the knowledge society, as well as their duty to fulfill their missions of public service. The effective implementation of the instruments of the BP should help them to accomplish these challenges. Here is precisely the stake of a real reflection, based on the management of public organizations: it is to lean on the principles of this management, in terms of performance, as well as of quality, in order to conduct a truly strategic reflection for an efficient implementation. In our research work, we offer a pioneering perspective of the BP, by connecting it to an innovation. This perspective helps to highlight the significance of the sense that should be given to the implementation of the BP, as well and the major role of the stakeholders in this implementation, through his choices and strategies. Based on these statements, we elaborated our research question. Three hypotheses have been formulated, they concern the strategies of appropriation through mimetism practices, that are frequently observed in situations of uncertainty, the link between appropriation and the association goals/instruments during the implementation, and the benefits of a strategic and participative management to reduce the dissociation goals/instruments. We opted for an epistemologic positioning that comes under the interpretativist paradigm, and for an hybrid approach, between abduction and hypothetico-deduction. Our research is leaning on two precise cases: the Université Pierre-Mendès-France (Grenoble – France) and the University Matej Bel (Banská Bystrica – Slovakia). In order to handle our collected data, we proceeded through thematic qualitative analysis. Globally, we observed that : some of the university staff applied different strategies (strategies of mimetism, observation, reappropriation of instruments, choices of strategic partners) that led to an appropriation, and showed en efficient implementation of the instruments; that a strategic and participative management led to an appropriation by the stakeholders of the BP and to a more efficient implementation of the instruments; and that the structures, that offer highly professionalising education, better legitimate the BP than the structures that offer more ‘classical’ education. It is then possible to observe an appropriation of the BP by some stakeholders, nevertheless it seems that not all stakeholders legitimate it yet, that often lead to a dissociation instruments/goals and to a relative technicist and mechanical implementation. In this way, we propose to turn principally to the principles of a sensegiving and sensemaking management. Through their application, these principles should lead to a legitimation of the BP. Our work could lead to more longitudinal, or wider studies, that could integrate more universities, to studies using ‘les economies de la grandeur’, or the network management, to go deeper in our results, as well as to enlarge them, by pluridisciplinary studies, nay to a reflection, that could lead to the creation of a tool, that could help, on a non restrictive way, to estimate, to offer a framework, and to identify the needs of the stakeholders within the frame of an efficient implementation of the BP.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

L'appropriation du Processus de Bologne par les acteurs de l'université, enjeux et perspectives


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : L'appropriation du Processus de Bologne par les acteurs de l'université, enjeux et perspectives
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.