Du rendement soutenu à l'aménagement forestier durable : Quelle gouvernance pour le Québec ?

par Ibrahima Gassama

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Marc Douguet et de Luc Bouthillier.

Le président du jury était Martin O'Connor.

Le jury était composé de Juliette Rouchier, Cécile Blatrix, Christophe Voreux.

Les rapporteurs étaient Olivier Barreteau, Guy Chiasson.


  • Résumé

    Cette thèse est une exploration pour rendre opérationnel le concept d'aménagement forestier durable, en dépassant les perspectives proposées par le rendement soutenu. Dans ce cadre, la démarche n'est pas de calculer l'évolution de la production des volumes de bois pour en garantir un flux constant, mais bien la définition, par la diversité des acteurs, de la cohérence dans le développement d'une diversité d'activités forestières. Cette démarche nécessite non seulement un éclairage associé à la connaissance experte, mais aussi à la connaissance provenant des acteurs des activités forestières et des acteurs de la gouvernance pour comprendre les effets de tels développements sur le territoire. La réalité, sur le terrain montre que la préoccupation des acteurs du milieu forestier va au-delà de la préservation des volumes de bois.Ainsi, la durabilité forestière englobe d’autres valeurs et usages non ligneuses et non monétaires. Une évaluation de ces autres valeurs ne saurait se faire sans la création d’une démarche participative dont la finalité est de construire les préférences par les acteurs eux-mêmes. Ainsi, l’aménagement forestier durable devient un problème de choix social afin d’identifier les formes d’aménagement acceptables par les acteurs du territoire. Cette recherche s’attèlera à ressortir ces préférences sociétales sur le territoire pilote du Saguenay-Lac-Saint-Jean par une démarche délibérative et des outils multimédias de la médiation des connaissances.

  • Titre traduit

    From Sustained Yield to Sustainable Forest Management : What Form of Governance for Quebec ?


  • Résumé

    This thesis is an exploration to operationalize the concept of Sustainable Forest Management, overcoming the prospects offered by the concept of Sustained Yield. In this context, the approach is not to calculate the evolution of production volumes of wood to ensure a constant flow, but to define by the diversity of stakeholders, the consistency in the development of multiple forest activities. This approach requires an associated lighting expert knowledge but also knowledge from actors in forestry and governance stakeholders to understand the effects of such developments in the area. The reality on the ground shows that the concern of forest stakeholders goes beyond the preservation of wood volumes.Thus, forest sustainability encompasses other non-timber and non-monetary values and uses. An evaluation of these other values cannot be achieved without the creation of a participatory process whose aim is to build preferences by the actors themselves. Thus, Sustainable Forest Management becomes a social choice problem to identify acceptable forms of development by local actors. This research will strive to highlight the societal preferences on the pilot territory of Saguenay-Lac-Saint-Jean by a deliberative approach and multimedia tools of mediation of knowledge.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.