Le tabellion dans le Nord de la France à la fin du Moyen Âge

par Anne Hocquellet

Thèse de doctorat en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Bruno Laurioux.

Soutenue le 08-01-2016

à l'Université Paris-Saclay (ComUE) , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-....) , en partenariat avec Dynamiques patrimoniales et culturelles (Guyancourt, Yvelines) (laboratoire) , Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) et de Dynamiques patrimoniales et culturelles / DYPAC (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Chastang.

Le jury était composé de Pierre Chastang.

Les rapporteurs étaient Mathieu Arnoux, Laurent Feller.


  • Résumé

    Les études consacrées à l’enregistrement des actes privés à l’époque médiévale portent généralement sur la France méridionale. Sa partie nord n’a à l’inverse fait l’objet que de rares travaux. Le système y repose sur la juridiction gracieuse, c’est-à-dire la validation des actes par l’apposition du sceau d’une autorité ecclésiastique ou laïque.La figure du tabellion, apparue dans la « France du Nord » au dernier quart du XIIIe siècle,incarne cet exercice de la validation. L’étude se concentre sur une période où son activité est la plus florissante, de la toute fin du XIVe au milieu du XVIe siècle.Le corpus documentaire est constitué pour l’essentiel de minutes produites par les tabellions de Villepreux, de Chartres, et de Châteaudun, dont on a étudié à la fois l’aspect matériel et le contenu. On a aussi analysé et cherché à définir le statut et les fonctions du tabellion dans son office. On a enfin tenté de décrire son travail concret au quotidien, notamment dans le contact avec sa clientèle.

  • Titre traduit

    The "tabellion" in northern France during the late Middle Ages


  • Résumé

    Studies of privately drawn-up agreements in the mediaeval period have generally coveredsouthern France. Little work has been done on the other hand regarding the north of the country.Here the system depended on non-contentious jurisdiction, in other words, authentification of actsby the apposition of the seal of an ecclesiastical or secular authority.The person whose job it was to authenticate these deeds, the tabellion, appears in the north ofFrance during the last quarter of the thirteenth century. Our study will concentrate on a periodwhen his activity was at its most flourishing, from the latter years of the fourteenth to the middle ofthe sixteenth century.The corpus of material available consists essentially of minutes written by the tabellions ofVillepreux, Chartres and Châteaudun, for which we have studied both their material aspect andtheir content. We have also analysed and sought to define the status and functions of the tabellionin the exercise of his duties. Lastly, we have attempted to describe his work on a daily basis, inparticular, his contact with clients.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.