Inhibition des facteurs d’échange nucléotidique par de petites molécules

par Sarah Benabdi

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie structurale

Sous la direction de Jacqueline Cherfils et de Mahel Zeghouf.

Le président du jury était Herman Van Tilbeurgh.

Le jury était composé de Jacqueline Cherfils, Mahel Zeghouf, Maria Miteva.

Les rapporteurs étaient Fabrice Agou, Raphaël Rodriguez.


  • Résumé

    Les petites GTPases de la famille Arf sont des régulateurs majeurs du trafic cellulaire. Ils participent à presque tous les aspects de ce processus. Il existe cinq familles d'ArfGEFs chez les eucaryotes, responsables de l'activation des Arfs au sein des membranes. Ces Arfs GEFs partagent un domaine Sec7 catalytique conservé mais aussi des domaines de régulation qui interviennent soit dans des interactions avec des protéines ou des interactions avec des membranes. L'un des moyens d'étudier la fonction des Arfs et leur régulation par les ArfGEFs repose sur l'utilisation de l'inhibition par de petiotes molécules chimiques. La BFA est le premier inhibiteur d'ArfGEF à avoir été identifié et a permis d'identifier de nombreuses fonctions du trafic. D'autres composés ont été identifiés par différentes méthodes de criblage mais leur spécificité in vitro reste peu caractérisée, ce qui peut être un obstacle à une bonne interprétation des observations que l'on en fait en Biologie cellulaire. L'objectif de ce travail a été d'évaluer in vitro la spécificité de chaque petite molécule sur un ensemble de famille d'ArfGEFs en solution et pour la première en présence de membranes artificielles.

  • Titre traduit

    inhibition of guanine nucleotide exchange factors by small molecules


  • Résumé

    Small GTPases of the Arf family are major regulators of almost every aspect of membrane traffic in cells. In eukaryotes, five subfamilies of guanine nucleotide exchange factors (ArfGEFs) activate them on different membranes by combining a conserved Sec7 domain, which stimulate the GDP/GTP exchange, and distinct regulatory and membrane binding domains (reviewed in [1]). The identification of the natural compound Brefeldin A as the first known GEF inhibitor, which inhibits Arf functions at the Golgi, established the Arf machinery as model systems to investigate the druggability of small GTPases and their GEFs in diseases. Chemical compounds of unrelated structure have been reported by us and others to inhibit ArfGEF subfamilies. Some of them, recently discovered, remain poorly characterized in vitro, which hampers their use as relevant biological tools. Here, we compared the efficiency and specificity of these inhibitors towards representative members of the major ArfGEF subfamilies using highly purified recombinant proteins reconstituted in artificial membranes.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud 11. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.