Rhamphicarpa fistulosa : infestation dans les bas-fonds rizicoles de la Région des Savanes (Togo) et étude des interactions hôte-parasite

par Tossimidé Houngbédji

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Jacqui Shykoff et de Bernard Nicolardot.

Le président du jury était Jane Lecomte.

Le jury était composé de Jacqui Shykoff, Bernard Nicolardot, Jane Lecomte, Thomas Le Bourgeois, Michel Vales, Stéphanie Gibot-Leclerc.

Les rapporteurs étaient Thomas Le Bourgeois, Jonne Rodenburg.


  • Résumé

    Une des contraintes biotiques majeures de la riziculture de bas-fond au nord du Togo est l’adventice parasite Rhamphicarpa fistulosa (Hochst.) Benth. Afin d’évaluer les options stratégiques pour contrôler efficacement R. fistulosa, notre étude a été conduite avec comme principaux objectifs : 1) l’identification de la répartition de R. fistulosa et l’étude des facteurs qui favorisent son infestation, 2) l’étude de l’impact des niveaux d’infestation sur la flore adventice du riz, et 3) la caractérisation des interactions hôte-parasite et de leurs impacts sur le développement de l’hôte et les performances reproductives du parasite. A l’issu des prospections de terrain, les plus fortes infestations ont été retrouvées sur des sols majoritairement à texture sableuse et très pauvres en matière organique. Une flore adventice très diversifiée a été retrouvée en présence de R. fistulosa, certaines adventices pouvant être parasitées et constituer éventuellement un réservoir pour accroître le stock semencier du parasite. En conditions contrôlées, R. fistulosa se développe et se reproduit aussi bien sur le riz que sur la tomate, alors que le soja retarde la reproduction du parasite. La germination des graines de R. fistulosa est maximale en présence de graines de plantes cultivées ou adventices. Les graines nouvellement récoltées ont une dormance de plus de six mois, mais leur germination a été stimulée par la présence de phytohormones. En conclusion, les meilleures stratégies de lutte doivent impliquer le contrôle par les semis tardifs, les rotations culturales avec les légumineuses comme le soja, l’arachide ou le niébé, et les cultures maraîchères.

  • Titre traduit

    Rhamphicarpa fistulosa : infestation in lowland rice fields of the Savannah Region (Togo), and study of the host-parasite interactions


  • Résumé

    Main biotic constraints to rain-fed lowland rice cultivation in northern Togo include the parasitic weed Rhamphicarpa fistulosa (Hochst.) Benth. In order to evaluate efficient strategies to control R. fistulosa, our study was performed taking into account the following main objectives: 1) Identification of the distribution of R. fistulosa and study of the factors favouring its infestation, 2) Study of the impacts of infestation levels on rice weed communities, and 3) Characterization of the host-parasite interactions and their impacts on the host development and the parasite reproduction. Following fields investigations, highest infestations were observed on sandy soils with low levels of organic matter.In addition, weed flora found in the presence of R. fistulosa was much diversified and some weeds were found to been parasitized and could possibly constitute reservoirs to increase the seed stock of the parasite. In controlled experiments, R. fistulosa grown and reproduced better on rice and tomato crops, than on soybean which delayed the reproduction of the parasite. Germination of R. fistulosa seeds was stimulated in presence of cultivated crops or weeds. New collected seeds shown six months dormancy but their germination was stimulated in presence of phytohormones. In conclusion, the best strategies to control R. fistulosa must include delayed sowing, crop rotation with leguminous species (i.e. soybean, peanut or cowpea) and vegetable cropsKeywords: Rhamphicarpa fistulosa, rice, lowland, parasitism, host-parasite interaction, weeds.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.