Algorithmes d'étiquetage en composantes connexes efficaces pour architectures hautes performances

par Laurent Cabaret

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Lionel Lacassagne.

Le président du jury était Sylvain Conchon.

Le jury était composé de Lionel Lacassagne, Sylvain Conchon, Annick Montanvert, Hugues Talbot, Olivier Sentieys, Daniel Etiemble, Sven Simon.

Les rapporteurs étaient Annick Montanvert, Hugues Talbot.


  • Résumé

    Ces travaux de thèse, dans le domaine de l'adéquation algorithme architecture pour la vision par ordinateur, ont pour cadre l'étiquetage en composantes connexes (ECC) dans le contexte parallèle des architectures hautes performances. Alors que les architectures généralistes modernes sont multi-coeur, les algorithmes d'ECC sont majoritairement séquentiels, irréguliers et utilisent une structure de graphe pour représenter les relations d'équivalences entre étiquettes ce qui rend complexe leur parallélisation. L'ECC permet à partir d'une image binaire, de regrouper sous une même étiquette tous les pixels connexes, il fait ainsi le pont entre les traitements bas niveaux tels que le filtrage et ceux de haut niveau tels que la reconnaissance de forme ou la prise de décision. Il est donc impliqué dans un grand nombre de chaînes de traitements qui nécessitent l'analyse d'image segmentées. L'accélération de cette étape représente donc un enjeu pour tout un ensemble d'algorithmes.Les travaux de thèse se sont tout d'abord concentrés sur les performances comparées des algorithmes de l'état de l'art tant pour l'ECC que pour l'analyse des caractéristiques des composantes connexes (ACC) afin d'en dégager une hiérarchie et d’identifier les composantes déterminantes des algorithmes. Pour cela, une méthode d'évaluation des performances, reproductible et indépendante du domaine applicatif, a été proposée et appliquée à un ensemble représentatif des algorithmes de l'état de l'art. Les résultats montrent que l'algorithme séquentiel le plus rapide est l'algorithme LSL qui manipule des segments contrairement aux autres algorithmes qui manipulent des pixels.Dans un deuxième temps, une méthode de parallélisation des algorithmes directs utilisant OpenMP a été proposé avec pour objectif principal de réaliser l’ACC à la volée et de diminuer le coût de la communication entre les threads. Pour cela, l'image binaire est découpée en bandes traitées en parallèle sur chaque coeur du l'architecture, puis une étape de fusion pyramidale d'ensembles deux à deux disjoint d'étiquettes permet d'obtenir l'image complètement étiquetée sans avoir de concurrence d'accès aux données entre les différents threads. La procédure d'évaluation des performances appliquée a des machines de degré de parallélisme variés, a démontré que la méthode de parallélisation proposée était efficace et qu'elle s'appliquait à tous les algorithmes directs. L'algorithme LSL s'est encore avéré être le plus rapide et le seul adapté à l'augmentation du nombre de coeurs du fait de son approche «segments». Pour une architecture à 60 coeurs, l'algorithme LSL permet de traiter de 42,4 milliards de pixels par seconde pour des images de taille 8192x8192, tandis que le plus rapide des algorithmes pixels est limité par la bande passante et sature à 5,8 milliards de pixels par seconde.Après ces travaux, notre attention s'est portée sur les algorithmes d'ECC itératifs dans le but de développer des algorithmes pour les architectures manycore et GPU. Les algorithmes itératifs se basant sur un mécanisme de propagation des étiquettes de proche en proche, aucune autre structure que l'image n'est nécessaire ce qui permet d'en réaliser une implémentation massivement parallèle (MPAR). Ces travaux ont menés à la création de deux nouveaux algorithmes.- Une amélioration incrémentale de MPAR utilisant un ensemble de mécanismes tels qu'un balayage alternatif, l'utilisation d'instructions SIMD ainsi qu'un mécanisme de tuiles actives permettant de répartir la charge entre les différents coeurs tout en limitant le traitement des pixels aux zones actives de l'image et à leurs voisines.- Un algorithme mettant en œuvre la relation d’équivalence directement dans l’image pour réduire le nombre d'itérations nécessaires à l'étiquetage. Une implémentation pour GPU basée sur les instructions atomic avec un pré-étiquetage en mémoire locale a été réalisée et s'est révélée efficace dès les images de petite taille.

  • Titre traduit

    Efficient Connected Component Labeling Algorithms for High Performance Architectures


  • Résumé

    This PHD work take place in the field of algorithm-architecture matching for computer vision, specifically for the connected component labeling (CCL) for high performance parallel architectures.While modern architectures are overwhelmingly multi-core, CCL algorithms are mostly sequential, irregular and they use a graph structure to represent the equivalences between labels. This aspects make their parallelization challenging.CCL processes a binary image and gathers under the same label all the connected pixels, doing so CCL is a bridge between low level operations like filtering and high level ones like shape recognition and decision-making.It is involved in a large number of processing chains that require segmented image analysis. The acceleration of this step is therefore an issue for a variety of algorithms.At first, the PHD work focused on the comparative performance of the State-of-the-Art algorithms, as for CCL than for the features analysis of the connected components (CCA) in order to identify a hierarchy and the critical components of the algorithms. For this, a benchmarking method, reproducible and independent of the application domain was proposed and applied to a representative set of State-of-the-Art algorithms. The results show that the fastest sequential algorithm is the LSL algorithm which manipulates segments unlike other algorithms that manipulate pixels.Secondly, a parallelization framework of directs algorithms based on OpenMP was proposed with the main objective to compute the CCA on the fly and reduce the cost of communication between threads.For this, the binary image is divided into bands processed in parallel on each core of the architecture and a pyramidal fusion step that processes the generated disjoint sets of labels provides the fully labeled image without concurrent access to data between threads.The benchmarking procedure applied to several machines of various parallelism level, shows that the proposed parallelization framework applies to all the direct algorithms.The LSL algorithm is once again the fastest and the only one suitable when the number of cores increases due to its run-based conception. With an architecture of 60 cores, the LSL algorithm can process 42.4 billion pixels per second for images of 8192x8192 pixels, while the fastest pixel-based algorithm is limited by the bandwidth and saturates at 5.8 billion pixels per second.After these works, our attention focused on iterative CCL algorithms in order to develop new algorithms for many-core and GPU architectures. The Iterative algorithms are based on a local propagation mechanism without supplementary equivalence structure which allows to achieve a massively parallel implementation (MPAR). This work led to the creation of two new algorithms.- An incremental improvement of MPAR using a set of mechanisms such as an alternative scanning, the use of SIMD instructions and an active tile mechanism to distribute the load between the different cores while limiting the processing of the pixels to the active areas of the image and to their neighbors.- An algorithm that implements the equivalence relation directly into the image to reduce the number of iterations required for labeling. An implementation for GPU, based on atomic instructions with a pre-labeling in the local memory has been realized and it has proven effective from the small images.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.