Modélisation de cellules solaires multi-tandem bas coût et très haut rendement à base de nitrures des éléments III-V

par Walid El-Huni

Thèse de doctorat en Génie électrique

Sous la direction de Zakaria Djebbour.

Le président du jury était Abdallah Ougazzaden.

Le jury était composé de Zakaria Djebbour, Abdallah Ougazzaden, Olivier Durand, Paul L. Voss, Anne Migan-Dubois, Abderrahim Ramdane.

Les rapporteurs étaient Olivier Durand, Paul L. Voss.


  • Résumé

    Les nitrures des éléments III-V, ont été largement étudiés en raison de leurs applications dans les diodes électroluminescentes DEL, les diodes laser et les photodétecteurs. L’énergie de la bande interdite « Gap » de ces alliages ternaires ou quaternaires peut être ajustée en fonction de la composition, à des énergies de photons allant de l'infrarouge à l'ultraviolet. Ce gap direct ajustable sur une large gamme, rend ces matériaux très utiles pour les applications photovoltaïques en raison de la possibilité d'inventer non seulement des cellules solaires multi-jonction à haut rendement, mais également les cellules solaires de troisième génération comme les cellules à bandes intermédiaires, reposant uniquement sur les alliages nitrures. En plus de leur grand gap ajustable, les nitrures montrent également d’autres propriétés photovoltaïques intéressantes, comme de faibles masses effectives des porteurs de charge, de fortes mobilités, des coefficients d'absorption élevés ainsi qu’une tolérance aux radiations. La technologie des nitrures III-V a démontré sa capacité à croître des structures cristallines de haute qualité et à fabriquer des dispositifs optoélectroniques, ce qui confirme son potentiel pour le solaire photovoltaïque à très haut rendement. En intégrant ce matériau avec une jonction de silicium cristallin, nous pourrons avoir une cellule multijonction à très haut rendement avec un coût compétitive.

  • Titre traduit

    Modeling of low-cost hight-efficiency tandem solar cells based on nitrides of III-V elements


  • Résumé

    Nitrides of III-V elements, have been widely studied because of their interessting applications in the LED light-emitting diodes, laser diodes and photodetectors. The bandgap of such ternary or quaternary alloys can be adjusted depending on the composition, at photon energies ranging from infrared to ultraviolet. This adjustable direct bandgap over a wide range, making these materials valuable for photovoltaic applications due to the possibility of inventing not only multi-junction solar cells at high efficiency, but also third generation solar cells such as cells with intermediate bandgap, based solely on nitrides alloys. In addition to their large adjustable bandgap, nitrides also show other interesting photovoltaic properties, such as low effective masses of the charge carriers, high mobility, high absorption coefficient and a radiation tolerance. The technology of III-V nitrides has demonstrated its ability to grow high quality crystal structures and to manufacture optoelectronic devices, which confirm its potential for photovoltaic solar energy with very high efficiency. By incorporating this material with crystalline silicon junction, we can have a multijunction cell with very high efficiency with a competitive cost.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.