Essays on enterprise risk management : the case of european insurance industry

par Dinh-Tri Vo

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Fredj Jawadi et de Duc Khuong Nguyen.

Le président du jury était Philippe Gillet.

Le jury était composé de Marc Nabeth.

Les rapporteurs étaient Georgios P. Kouretas, Ephraim Clark.

  • Titre traduit

    Essais sur la gestion du risque d'entreprise : le cas du secteur de l'assurance européenne


  • Résumé

    Dans un monde de plus en plus intégré, les entreprises doivent affronter un grand nombre de risques avec une plus grande complexité. Gérer les risques complexes avec une vision globale, holistique à tous les niveaux est vital pour les assureurs car le risque est dans leur cœur de leur métier. Toutefois, à périmètre réglementaire constant, les différentes stratégies de gestion de risques ne donneraient toujours pas les mêmes résultats.Cette thèse de doctorat cherche à examiner trois aspects de la gestion des risques des entreprises (ERM) pour le secteur de l'assurance européenne :i) les typologies s des compagnies d’ assurance qui mettent en œuvre l'ERM,ii) l'impact de l'ERM sur les performances de l'entreprise,et iii) la relation entre ERM et solvabilité.Bien que le marché européen de l’assurance représente un tiers du marché mondial, la majorité des études empiriques portant sur l’ERM dans le marché de l’assurance sont basées sur des données américaines. En outre, les exigences de Solvabilité II ont poussé les assureurs en Europe de se conformer à l’ERM. Le premier essai de la thèse étudie les caractéristiques de (101) cent-un compagnies d’assurance cotées dans l'Union Européenne, comprenant notamment la taille, l’ancienneté, l’effet de levier, le type d'entreprise, la diversification des activités, les investissements à long terme, et certains indicateurs de performance (les ratios combinés, ROA, Tobin's Q, et EPS). En utilisant le modèle Probit sur des données de panel avec les effets aléatoires, les résultats obtenus montrent que les compagnies d'assurance ont tendance à adopter l'ERM lorsqu’elles ont un niveau d’endettement élevé, une taille importante et une concentration sur leur cœur de métier. De plus, ces entreprises investissent davantage sur le long terme, ont une valeur de marché élevée, et se trouvent dans les marchés développés. Ces résultats corroborent les conclusions de plusieurs études dans la littérature i.e. Pagach and Warr (2011), Hoyt and Liebenberg (2011).Dans le deuxième essai, j'étudie l'impact de l'ERM sur la performance de l'entreprise au regard de deux indicateurs: valeur de marché et valeur comptable. Suivant les résultats de l’identification des éléments déterminant l’adoption de l’ERM (premier essai), l’échantillon de base peut être divisé en deux groupes de compagnies d’assurance: un groupe avec ERM et un groupe sans ERM. Afin de tenir compte d’éventuel problème d’endogénéité entre la performance et l’ERM, et de possibles biais relatifs à la sélection de l'échantillon, l’approche d’estimation en deux étapes de Heckman (avec le ratio de Mills inversé) et les instruments internes de Hausman-Taylor sont utilisés. Les résultats obtenus sont en faveur de l’hypothèse selon laquelle l'ERM a un impact positif et significatif sur la performance des entreprises. Ces résultats complètent les études précédentes qui préconisaient l'adoption de l'ERM i.e. Nocco and Stulz (2006), McShane et al. (2011), Hoyt and Liebenberg (2011), Eckles et al. (2014).Le troisième essai examine la solvabilité des compagnies d’assurance qui disposent d’un système de ges­tion des risques - l'ERM. Avec une approche similaire à celle du deuxième chapitre, je confirme que l'adoption de l'ERM a un impact positif sur la solvabilité de la société d'assurance. Cette nouvelle approche par la solvabilité des compagnies d’'assurance contribue à une vision alternative de la valeur de l'ERM.Les résultats de cette thèse ont des implications pour les parties prenantes majeures telles que les gestionnaires de risques, les régulateurs et les actionnaires: l'adoption de l'ERM a un impact positif et significatif sur la performance de l'entreprise et sa solvabilité. Par ailleurs, l'adoption de l'ERM est corrélée à certaines typologies des entreprises telles que le niveau de la dette, la taille de l'entreprise, l'investissement à long terme et la diversification.


  • Résumé

    In a world that becomes more and more integrated, every firm has to cope with increasing complexity of dif­ferent risks. Managing complex risks with a global view, holistic at all firm levels for insurers is vital because risks are their businesses. Over the last two decades, enterprise risk management (ERM) has become a crucial framework to provide firms with methods and processes to manage risks and augment the likelihood of business success. However, even within the same regulatory framework, different risk management strategies and risk management ac­tivities would lead to different outcomes.This doctoral thesis aims to examine three aspects of ERM in the European insurance industry:i) the characteristics of insurers that implement ERM,ii) the impact of ERM on firm performance,and iii) the relationship between ERM and solvency.Although the market share of the EU market is more than one-third of the world's maket share, most of empirical studies on ERM in the insurance industry based on the US data. Moreover, the Solvency II pushed insurers in this continent more close to ERM.The first essay investigates the characteristics of 101 publicly traded EU insurers, in­cluding firm size, firm age, leverage, business type, diversification, long-term invest­ment, and some performance indicators (combined ratio, ROA, Tobin's Q and EPS). Using a Probit model with random-effects panel data, the obtained results show that European insurance firms are more likely to adopt ERM when they are more leveraged, bigger, and focus more on their core­ businesses. In addition, they have higher firm value, invest more over the long-term horizon and are mostly located in developed markets. Our evidence is consistent with the findings of some previous studies, i.e. Pagach and Warr (2011), Hoyt and Liebenberg (2011).In the second essay, I study how ERM impacts firm performance via both market­ value and book-value indicators. With constraints in the identification of ERM evidence, I have two groups of ERM insurers and non-ERM insurers. As a result, I have to solve the problems of endogeneity (included reverse causality) and sample se­lection bias by using comprehensive methods: Heckman's two-step (with inverse Mills ratio), Treatment Effects, and Hausman-Taylor estimators. With comprehensive methods employed, the findings support the hypothesis that ERM have a positive impact on firm performance. These results thus complement previous studies advocating ERM adoption i.e. Nocco and Stulz (2006), McShane et al. (2011), Hoyt and Liebenberg (2011), Eckles et al. (2014).The third essay examines the solvency of insurers that have adopted an ERM system. Using a similar approach as in the second essay, I find that ERM adoption has a positive and significant impact on insurance firm solvency. This new investigation into insurance solvency contributes an alternative view of the value of ERM.The findings of this thesis have some implications for major stakeholders such as risk managers, regulators, and shareholders: ERM adoption does have a positive and significant impact on firm performance and firm solvency. Moreover, ERM adoption is associated with certain firm characteristics such as leverage, firm size, long-term investment, and diversification.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (xiv-143 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 133-143.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 658.15 VO ess
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.