Bridging cultural discontinuities in global virtual teams : role of cultural intelligence

par Anuragini Tandalam Aswinikumar

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Imed Boughzala.

Le président du jury était Ahmed Bounfour.

Les rapporteurs étaient Christophe Max-Olivier Elie-Dit-Cosaque, Carine Dominguez-Pery.

  • Titre traduit

    Combler les discontinuités culturelles dans les équipes virtuelles internationales : le rôle de l'intelligence culturelle


  • Résumé

    Les progrès récents des technologies de l'information et de la communication (TIC) ont joué un rôle déterminant dans la transformation de la plupart des pratiques de travail traditionnelles et les structures organisationnelles. Le travail d'équipe équipes virtuelles mondiales/internationales (EVI) est un exemple. Les précédentes recherches sur les (EVI) identifient comme limite les différences culturelles et cette question doit être traitée pour une meilleure efficience de l’équipe virtuelle. Prenant appui sur l'étude de la théorie de la discontinuité de l'organisation (TDO), nous proposons l'intelligence culturelle (IC) comme l'une des modalités à travers lesquelles les discontinuités culturelles dans les EVI pourraient éventuellement être comblées. En situant le débat dans le modèle transactionnel du stress et de l'adaptation (MTSA), nous développons un réseau nomologique d’IC décrivant les interrelations et les mécanismes à travers lesquels différentes dimensions d’IC influencent la performance des EVI. En outre, tirant parti de la théorie de l'adaptation compensatoire (TAC) le rôle important de l'adaptation structurelle (IC d'adaptation) est l'hypothèse, en plus de l'adaptation comportementale (comportement d’IC), dans le cadre de l’IC proposée pour le contexte de l’EVI. Pour tester le modèle conceptuel « théorisé », l'étude utilise une conception séquentielle de la recherche reposant sur les méthodes mixtes.


  • Résumé

    Recent advances in information and communication technologies (ICTs) have been instrumental in transforming many of the traditional work practices and organizational structures. Global virtual teams (GVTs) are one such example.  Prior research on GVT identifies ‘cultural discontinuity’ as a salient boundary that needs to be bridged for better performance. Grounding the study in organizational discontinuity theory (ODT), in this research, we propose cultural intelligence (CQ) as one of the modalities through which cultural discontinuities in GVTs could possibly be bridged. Situating the discussion, in transactional model of stress and coping (TMSC), we develop a CQ nomological network describing the inter-relationships and mechanisms through which different CQ dimensions influence GVT performance. Further, leveraging compensatory adaptation theory (CAT) the significant role of structural adaptation (role structure adaptation) is hypothesized, in addition to behavioral adaptation (CQ behavior), in the proposed CQ framework for the GVT context. For testing the theorized conceptual model, the study uses a sequential mixed methods research design comprising a quantitative study followed by a qualitative The integrated findings enable us to propose a 'substantive theory of CQ for GVT performance' thereby making significant contributions to both theory and practice.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (xii-294)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 658.45 TAN com
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.