Contribution à l’amélioration de la performance globale Supply Chain : cas de la sous-traitance de la production dans l’aéronautique

par Denis Arlette Olmos sanchez

Thèse de doctorat en Sciences et technologies industrielles

Sous la direction de Jean-Claude Bocquet.

Le président du jury était Vincent Giard.

Le jury était composé de Ziad (Zied) Jemai, Yves Dallery.

Les rapporteurs étaient Mohamed Zied Babai, Nathalie Fabbe-Costes.


  • Résumé

    La chaîne d’approvisionnement des entreprises industrielles (Supply Chain (SC) en anglais) devient de plus en plus complexe de par le nombre d’interactions et interdépendances entre les différentes entités, acteurs, processus et ressources qui la composent. Ainsi, les entreprises s’intéressent de plus en plus à l’étude de leurs systèmes de performances pour aider à piloter et améliorer leurs processus. Les diverses approches existantes traitent essentiellement de la mesure et de l’évaluation de la performance des processus internes de l’entreprise. Notre approche, par la systémique, nous permet de prendre en compte toutes les parties prenantes intervenantes dans les chaines de valeurs globales, allant du besoin à la satisfaction du besoin. Dans le cas spécifique du secteur aéronautique (européen), le défi est d’autant plus important qu’il a été identifié que 70 à 80% de la valeur ajoutée (VA) est produite chez les fournisseurs de rang 1 et 2. C’est la raison pour laquelle nous nous intéressons dans cette thèse au périmètre de la sous-traitance de la production.Nos travaux de recherche sont organisés en trois parties :1) Une modélisation systémique au sein de la SC afin de considérer son système de performance dans sa globalité partant des objectives stratégiques (en termes d’indicateurs globaux) jusqu’à la re-conception des processus créateurs de valeurs internes. Cette modélisation permet d’identifier un sous-systèmeà étudier, les acteurs concernés et les attentes traduites par des indicateurs de performances qui sont mesurés à travers les processus internes. Nous identifions des indicateurs à prioriser et à améliorer en consensus avec les experts industriels.2) Un traitement de l’indicateur priorisé : « la Livraison à temps des fournisseurs (Supplier On Time Delivery) ». Dans un premier temps, nous analysons la mesure de cet indicateur, ses variables et ses paramètres qui l’impactent et nous approfondissons l’étude en se concentrant sur les dysfonctionnements (destructeurs de valeurs) qui empêchent d’atteindre les objectifs stratégiques fixés. Après cette phase d’analyse, nous proposons une simulation des impacts de dysfonctionnements sur l’indicateur et menons ensuite des analyses de sensibilité sur les variables identifiées afin de quantifier ces impacts et leur évolution.3) Une méthodologie d’établissement de plan d’actions d’amélioration à appliquer dans le périmètre étudié. Nous proposons une analyse qualitative sur l’implémentation des leviers et leur efficacité afin d’améliorer la performance.Des conclusions et limites de notre approche sont discutées et nous donnons des perspectives de recherche sur la re-conception et l’amélioration des performances de systèmes au sein de la chaîne d’approvisionnement.

  • Titre traduit

    Contribution to the improvement of the overall Performance of the Supply Chain : case study of the production outsourcing in the aeronautics


  • Résumé

    The Supply Chain of industrial companies is becoming more complex due to the high number of interactions and interdependencies between different entities, actors, processes and resources belonging to the supply process. Thus, companies are increasingly interested in the study of their performance systems to help managing and improving their processes. The various existing approaches deal mainly with the measurement and the evaluation of the performance of internal business processes. Our work, based on the systemic approach, allows us to take into account all stakeholders involved in the global value chain, from the need to the fulfillment of it. In the specific case of the aeronautics (European), the challenge is even more important in as much as it was identified that 70 to 80% of value added (VA) occurred with the first and second-tier suppliers. This is why we focus our work within the scope of the outsourcing of aircraft production.Our research is organized in three parts:1) A systemic modeling within the SC is realized to consider the performance of the overall system, starting from the strategic objectives (in terms of global indicators) to the re-design of theinternal processes creating values. This model identifies asubsystem to be studied, stakeholders involved, and their expectations reflected by the performance indicators measured through internal processes. We identify indicators to be prioritized and improved by consensus with industrial experts.2) A treatment of the prioritized indicator "Supplier On Time Delivery" is proposed: first, we analyze the measurement of this indicator, its variables and parameters that impact it, and we go into the study in depth focusing on the dysfunctions (destroying values) that prevent achieving the strategic goals. After this phase of analysis, we propose a simulation of the dysfunctions’ impacts on the indicator and we then conduct sensitivity analysis of the identified variables of interest in order to quantify these impacts and their evolution.3) A methodology leading to an establishment of an improvement actions plan is presented in the perimeter studied. We provide a qualitative analysis on the implementation and effectiveness of the levers improving the performances.Conclusions and limitations of our approach are discussed and we provide research perspectives on the re-design and the improvement of the system’s performance within the supply chain.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?