Stratégies d’utilisation des sols agricoles pour concilier production et oiseaux spécialistes des milieux agricoles

par Camille Dross

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Muriel Tichit et de Frédéric Jiguet.

Le président du jury était Jane Lecomte.

Le jury était composé de Jane Lecomte, Luc Barbaro, Marc Benoît, François Chiron.

Les rapporteurs étaient Luc Barbaro, Marc Benoît.


  • Résumé

    L’expansion et l’intensification agricole ont d’énormes conséquences sur la biodiversité. L’étude des compromis entre production et biodiversité peut aider au ciblage de mesures en faveur de la biodiversité.L’objectif de la thèse était de révéler des stratégies d’utilisation des sols agricoles qui permettraient d’enrayer le déclin des oiseaux agricoles tout en maintenant la production dans un territoire partagé entre grandes cultures et élevage de ruminants.Notre travail s’est basé sur l’étude de corrélations entre des variables décrivant l’utilisation des sols agricoles, la production agricole et plusieurs descripteurs des communautés d’oiseaux dans les milieux agricoles français.Nous avons observé des communautés d’oiseaux très spécialisées et pauvres en espèces dans les régions à haute production végétale ; et des communautés dominées par des oiseaux généralistes dans les régions à haute production animale. La stratégie qui maximise le FBI (un indice d’abondance des oiseaux agricoles) en maintenant la production dans ses composantes animale et végétale combinait une légère extensification des grandes cultures, le renforcement des régions d’élevage extensif et l’intensification des régions d’élevage déjà intensives.Nos résultats soulignent la nécessité d’adopter des solutions différenciées à la production animale et à la production végétale, au-delà de la dichotomie land sparing/land sharing.

  • Titre traduit

    Land use and land use intensity allocations to maximize farmland bird abundances while maintaining production


  • Résumé

    Agricultural expansion and intensification have disastrous consequences on biodiversity. Studying the relationship between biodiversity and food production can help devise appropriate measures.The objective of this work was to reveal land use strategies to halt the decline of farmland birds while maintaining agricultural production.Our work was based on the study of correlations between agricultural land use, food production, and various bird community descriptors across French agroecosystems.In high crop production regions, we observed low-diversity communities dominated by few arable specialist species. In high livestock production regions, we observed communities dominated by generalist bird species. The land-use strategy that maximized the Farmland Bird Index under crop and livestock production constraints involved a decrease of crop intensity in the most intensive crop regions and an increase of livestock intensity in the most intensive livestock regions. Extensive livestock production was reinforced in current extensive areas.Our results have shown that different strategies are needed in crop-dominated and in livestock dominated regions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris Claude Bernard. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.