La temporalité en chinois et en français : Une étude contrastive

par Caixia Wang

Thèse de doctorat en Sciences du Langage-linguistique

Sous la direction de Laurent Gosselin.

Le jury était composé de Pierre Larrivée, Daria Toussaint, Carl Vetters.

Les rapporteurs étaient Jacques Bres, Christine Lamarre.


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est une étude contrastive sur la temporalité et l'aspectualité en chinois et en français. L'étude s'appuie sur la conception "anti-anti-relativiste" de J. -P. Desclés (1998, 2003) et sur le modèle calculatoire et cognitif de L. Gosselin (1996. 2005). Elle contribue à modéliser, dans une perspective sémantique cognitive, les expressions du temps et de l'aspect en chinois. La modélisation prend en compte les travaux existants sur le chinois (J. -Q. Zhang, 1998; T. -G. Li, 1999; F. -X. Wu, 1998, etc) et concerne en particulier les analyses synchroniques et diachroniques des valeurs aspecto-temporelles des particules le et guo. Le recours aux théories de L. Gosselin (1996, 2005), G. -J. Bercelo et J. Bres (2006), et L. De Saussure (2003) permet d'examiner plus systématiquement les instructions, et surtout les effets de sens contextuels de quatre temps de passé en français: l'imparfait, le passé composé, le passé simople et le plus-que-parfait. Les résultats obtenus dans les chapitres sur le chinois et le français rendent possibles une analyse contrastive pour chercher une correspondance des marqueurs aspecto-temporels dans les deux langues.

  • Titre traduit

    Temporality in Chinese and in french: a contrastive study


  • Résumé

    The object of this thesis is a contrastive study of temorality and aspectuality in Chinese and in French. This study is based on the conception of "anti-anti-relativism" of J. -P. Desclés (1998, 2003) and the calculative cognitive model proposed by L. Gosselin (1996, 2005). It contributes to modelling the expressions of time and aspect in Chinese from the perspective of cognitive semantics. Modelling takes into account the existing works in Chinese (J. -Q. Zang, 1998; T-G. Li, 1999; F. -X. Wu, 1998; etc) and relates, in particular, to the synchronic and diachronic analyses of aspecto-temoral values of the particles le and guo. Using the theories of L. Gosselin (1996, 2005), G. -J. Barcelo, J. Bres(2006), and L. De Saussure (2003) allows us to examine more systematically the instructions, especially the contextual meanings of four past tenses in French: the imperfect, the past tense, the simple past and the most perfect. The results obtained in the chapters on Chinese and french make it possible to make a contrastive analysis to look for a correspondence of the aspecto-temporal markers in both languages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (427 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 183 réf. (p.403-415)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : XA8927
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : XA8928
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.