Place des émotions et des interprétations dans la construction de l’expérience professionnelle : Le cas d’une enseignante qui accueille en milieu scolaire ordinaire un enfant en situation de handicap

par Michèle Lemeunier-Lespagnol

Thèse de doctorat en Sciences de l'Éducation

Sous la direction de Richard Wittorski.

Le jury était composé de Emmanuelle Annoot.

Les rapporteurs étaient Martine Janner-Raimondi, Catherine Tourette-Turgis.


  • Résumé

    Notre recherche met en lumière comment la réalisation de l'activité professionnelle contribue à la construction de l’expérience. Nous étudions plus précisément le rapport d’une part entre les émotions vécues par l’enseignante en situation de travail au contact d’un enfant considéré en situation de handicap, d’autre part l’évolution de son interprétation de la situation professionnelle et enfin la construction de son expérience. Tout laisse à penser que l’enseignante s’inscrit dans « une dynamique propre de co-transformation de ses émotions, de son activité, de son interprétation à propos de l’activité (d’autrui ou de soi-même) et de son expérience ». Nos résultats montrent qu’il s’opère « une co-transformation entre l’enseignante et l’enfant », une influence mutuelle où l’émotion et l’activité pourraient être tour à tour la cause ou la conséquence l’une de l’autre. A cet endroit nous parlerons d’une double « dynamique de transformation conjointe » entre l’enseignante et le jeune enfant dans une co-activité. Nous entendons par transformations conjointes entre l’enseignante et l’enfant : la transformation des émotions et de l’activité (observées mutuellement et énoncées par l’enseignante), ainsi que l’évolution de son interprétation des situations professionnelles. Cette « rencontre » semble les inscrire dans un « co-développement » ajusté « l’un à l’autre », « l’un avec l’autre », « l’un pour l’autre ». Notre analyse fait émerger qu’il s’est instauré vraisemblablement une double dynamique entre : le développement des apprentissages de l’enfant et le « développement professionnel » (Wittorski, 2007) de l’enseignante.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    The place of emotions and interpretations in the construction of professional experience. The case of a teacher in the general education system with a disabled child in her class.


  • Résumé

    Our research highlights how professional activity contributes to building up experience. We decided to focus on the connection between, on the one hand, the emotions felt by the teacher in contact with a disabled child in her working environment and, on the other hand, the evolution of her interpretation of this professional situation and finally the construction of her experience. Everything indicates that the teacher is part of « a co-transformational dynamic of one’s emotions, activity and the interpretation of the activity (of oneself or the other) and one’s experience ». Our results demonstrate a « co-transformation between the teacher and the child », a mutual influence in which the emotions and the activity could be, in turn, the cause or the consequence of each other. Here we would speak of a double « joint transformational dynamic » between the teacher and the child in a co-activity. By « joint transformations between the teacher and the child », we mean : the transformation of emotions and activity (mutually observed and formulated by the teacher), as well as the evolution of her interpretation of these professional situations. This « encounter » seems to place them in a « co-development » that is tailored « one to the other », « one with the other » and « one for the other » Our analysis reveals that, in all likelihood, a double dynamic has been established between: the development of the child’s learning and the teacher’s « professional development » (Wittorski, 2007).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (330 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 208 réf. (p.311-325)

Où se trouve cette thèse ?