Les Révolutions arabes de 2011 : évolutions, déceptions, et consécrations constitutionnelles : "de la Mauritanie au Yémen"

par Nouhad Chalouhi

Thèse de doctorat en Sciences juridiques

Sous la direction de Philippe Ch.-A Guillot.

Soutenue en 2016

à Rouen , dans le cadre de École doctorale Droit-Normandie (Rouen) , en partenariat avec Centre universitaire rouennais d'études juridiques (laboratoire) .

Le jury était composé de Rizkallah Freifer, Jean-Philippe Bras.

Les rapporteurs étaient Nathalie Bernard-Maugiron, Mathieu Touzeil-Divina.


  • Résumé

    Les révolutions arabes, ou contestations populaires, ont été d'ampleur et d'intensité très variables suivant les pays. Si certains de ces Etats ont connu des bouleversements constitutionnels et institutionnels, d'autres n'ont fait l'objet que de quelques nouvelles mesures législatives. Il est intéressant d'étudier, d'un point de vue constitutionnel, les causes et les apports de ces révolutions


  • Résumé

    The Arab uprisings or popular disputes, have had a varying scope and intensity, depending of the countries. If some have known consitutional and institutional disruptions, others were only subjet to some new legistlative measures. It is interresting to study the constitutional point of view, the causes and contributions of these revolutions

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (III-735 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 631-728. Glossaire. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences du tertiaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : J11852
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.