Traductions et variabilité en langue bretonne : l’exemple des traductions bretonnes de "l’Introduction à la vie dévote" (XVIIIe – XXe)

par Antoine Chatelier

Thèse de doctorat en Breton et celtique

Sous la direction de Hervé Bihan.

Soutenue le 23-06-2016

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) , Université Bretagne Loire (COMUE) et de Centre de recherche bretonne et celtique (laboratoire) .

Le président du jury était Gwendal Denis.

Le jury était composé de Pierre-Yves Lambert, Daniel Le Doujet.

Les rapporteurs étaient Patrick Sauzet, Paul Widmer.


  • Résumé

    Ce travail consiste en l'analyse des trois traductions en breton du texte de François de Sales publié en 1609 : L’introduction à la vie dévote. La première traduction fut l’oeuvre de Charles Le Bris au début du XVIIIème siècle durant la période dite dubreton pré-moderne. Les deux traductions suivantes furent écrites dans un breton du domaine du sud-est, le standard de Vannes, par Jean Marion à la fin du XVIIIème siècle, puis par Sylvestre Sévéno au début du XXème. L’analyse de ces textes abordera dans un premier temps les aspects traductologiques : les différents auteurs bretonnants face aux choix linguistiques qu’implique la traduction, les rapports qu’ont eus ces derniers entre eux vis-à-vis du texte source ou encore de la réception du texte. Progressivement, la morphologie et la syntaxe des traductions seront analysées pour mettre en évidence la variabilité ou bien les correspondances entre traducteurs bretonnants.

  • Titre traduit

    Translations and variability in Breton language : the example of the Breton translations of the "Introduction in the devout life" (XVIIIth - XXth)


  • Résumé

    This work is an analysis of three translations in Breton of the text of François de Sales published in 1609:L’introduction à la vie dévote. The first translation was made by Charles Le Bris during the Breton's pre-modern period in the beginning of the 18th century in the north-west dialect.The two other translations both originate from the south-east of the area where Breton was spoken and written in the Vannes standard. One was written by Jean Marion in the end of the 18th century and the other by Sylvestre Sévéno in thebeginning of the 20th century. The study of those texts is, in a first section, founded on traductological purposes: how did the different authors play their roles of translators; what are the links between the different authors and the original; how did they account for the expectations of their future audience. Progressively, this analysis focuses on a syntactic and morphological approach and identifies some language variations between the authors.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Université Rennes 2 à Rennes

Traductions et variabilité en langue bretonne : l'exemple des traductions bretonnes de "l'Introduction à la vie dévote" (XVIIIe – XXe)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Université Rennes 2 à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Traductions et variabilité en langue bretonne : l'exemple des traductions bretonnes de "l'Introduction à la vie dévote" (XVIIIe – XXe)
  • Détails : 1 vol. (522 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 441-451. 123 réf. bibliogr. Annexes
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.