L'expansion fonctionnelle, nouvelle mesure de l'innovation. Analyse empirique et modélisation post-lancastérienne de la transformation des biens de consommation

par Kenza El Qaoumi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pascal Le Masson et de Benoît Weil.

Soutenue le 16-06-2016

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec Centre de gestion scientifique (Paris) (laboratoire) et de École nationale supérieure des mines (Paris) (Etablissement de préparation de la thèse) .

Le président du jury était Delphine Manceau.

Le jury était composé de Pascal Le Masson, Benoît Weil, Thomas Gillier.

Les rapporteurs étaient Patrick Cohendet, Albert David.


  • Résumé

    L’analyse du phénomène de la transformation des biens de consommation en s'intéressant à l’expansion fonctionnelle de ces biens au cours du temps, a à la fois pu mobilisé et questionné différentes approches théoriques, que ce soit en sciences de gestion, en économie évolutionniste ou encore en ingénierie de la conception.La thèse propose d’évaluer l’expansion fonctionnelle des biens de consommation, afin de comprendre si leur transformation est un phénomène rare ou au contraire permanent. À l’aide d’un nouvel instrument de mesure, tout d’abord, nous rejetons l’hypothèse lancastérienne de la stabilité des biens de consommation au cours du temps, en montrant que leur transformation est permanente et que de nouvelle fonctions émergent d'une manière continue au cours du temps. Ensuite, nous montrons que l’émergence de l’innovation est non-poissonienne et contrôlée, qu’elle n’est pas exclusivement résultat d’un choc externe à la conception, mais qu’une innovation peut émerger indépendamment des besoins du marché ou des nouvelles technologies, à travers des efforts de la conception innovante.Enfin la thèse étudie le rôle de la prescription consumériste dans le maintien de la dynamique du marché au cours du temps, laquelle exige un apprentissage permanent de l’expansion fonctionnelle par les consommateurs. Nous montrons donc comment et pourquoi la prescription facilite ce processus d’apprentissage lequel garantit à son tour, une transformation permanente des biens de consommation, ce qui implique une dynamique continue entre l’offre et la demande.

  • Titre traduit

    The functional expansion as new measure of innovation. Empirical analysis and post-lancasterian modeling of consumer goods transformation


  • Résumé

    The analysis of the phenomenon of consumer goods transformation based on the functional expansion of these goods over time, has mobilized and challenged various theoretical approaches, whether in management science, evolutionary economics or engineering design.This thesis proposes to assess the functional expansion of consumer goods, to understand whether the transformation of consumer goods is rare or rather permanent over time. Using a new measuring tool, first, we could reject the lancasterian hypothesis of stability of consumer goods over time, by showing that the transformation of consumer goods is permanent and that new functions emerge constantly over time. Then we have shown that the emergence of innovations is non-poissonian emergence and controlled, that it is not exclusively the result of an external shock from the design, but that innovation can tip regardless of market needs or new technologies, through innovative design efforts.Finally, the thesis examines the role of consumerist prescription in maintaining market dynamics over time. This dynamic requires the continuous learning of functional expansion by consumers. So we show how and why the prescription facilitates the learning process, which in turn ensures a permanent transformation of consumer goods, and implies a continuous dynamic between supply and demand.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Paris Sciences et Lettres. Thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.