L'adoption de la fonction risk management : un travail de recouplage des finalités : le cas du groupe La Poste

par Fatma Jemaa

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Gilles David.

Soutenue le 29-11-2016

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) et de Université Paris-Dauphine (Etablissement de préparation de la thèse) .

Le président du jury était Bernard Leca.

Le jury était composé de Bernard Leca, Catherine Kuszla, Léon Laulusa, Christine Cooper.

Les rapporteurs étaient Catherine Kuszla, Léon Laulusa.


  • Résumé

    Le risk management d’entreprise (ERM) est un ensemble de politiques, de structures et de pratiques infuses d’idéaux sociaux de bonne gouvernance et de contrôlabilité. Nous nous demandons ici dans quelles mesures le travail des acteurs permet l’adoption durable de l’ERM dans l’organisation. Dans le cas du Groupe La Poste, l’appropriation des pressions externes par les auditeurs internes a été cruciale. Une fois introduit dans l’organisation postale, l’ERM a d’abord été confronté à l’indifférence du management. Les contenus réglementaires et normatifs ont été adoptés sans être mis en œuvre. Des structures partielles d’ERM ont été peuplées de risk managers détenant les compétences nécessaires pour répondre aux attentes externes. Ces risk managers ont ensuite travaillé à légitimer et structurer le dispositif conformément aux « meilleures pratiques » en réalisant un travail de recouplage – action intentionnelle des individus visant à aligner le risk management organisationnel avec les traits externes et abstraits de l’ERM. L’étude du cas La Poste suggère ainsi une explication organisationnelle au fait que l’ERM ne puisse être révoqué une fois en place.

  • Titre traduit

    Risk management adoption as recoupling work on ends : the case of the French postal group


  • Résumé

    Enterprise-wide risk management (ERM) is a set of policies, structures and practices infused with social ideals of good governance and controllability. In this research, we seek to know how actors’ work allows ERM lasting adoption in the organization. In La Poste, the enactment of external pressures by internal auditors turned out to be critical. When introduced in the postal organization, ERM first encountered management disregard. As a consequence, ERM regulatory and normative meanings and categories were adopted but not implemented in the business. Partial ERM structures were created and inhabited by risk managers who hold necessary skills to help organizational compliance with external expectations. Newly appointed risk managers worked internally to legitimize and structure the device consistently with external “best practices” performing what we named recoupling work - the purposive action of individuals and organizations aimed at aligning organizational risk management with external ERM abstract features. Thus, our case suggests an organizational explanation to the fact that risk management could not be rescinded after its initial settlement.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

L'adoption de la fonction risk management : un travail de recouplage des finalités : le cas du groupe La Poste


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris-Dauphine. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : L'adoption de la fonction risk management : un travail de recouplage des finalités : le cas du groupe La Poste
  • Détails : 1 vol. (310 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.