Regards sur un secteur informel persistant et dynamique : le cas du Vietnam

par Axel Demenet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Mireille Razafindrakoto et de François Roubaud.

Soutenue le 15-12-2016

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Université Paris-Dauphine (Etablissement de préparation de la thèse) et de Laboratoire d’Economie de Dauphine (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Alexandre Kolev.

Le jury était composé de Alexandre Kolev, John Rand, Michael Grimm, Damien de Walque.

Les rapporteurs étaient John Rand, Michael Grimm.


  • Résumé

    Les micro-entreprises domestiques constituent une part importante, si ce n'est dominante, de toutes les économies en développement. C’est aussi le cas au Vietnam où le poids du secteur informel diminue peu malgré une croissance économique rapide. Les quatre chapitres de ce travail posent quatre questions fondamentales pour informer les politiques publiques. Leur originalité est d'adopter le point de vue des entreprises informelles elles-mêmes. Quels bénéfices y a-t-il à rejoindre le secteur formel (chapitre 1)? Quelle est la vulnérabilité de ces unités de production, dont le budget est souvent confondu avec celui du ménages, aux chocs de santé (chapitre 2) ? L’assurance santé permet-elle de réduire efficacement cette vulnérabilité (chapitre 3) ? Enfin, quelle est l’importance du mode de gestion de ces micro-entreprises (chapitre 4) ? Tous les chapitres s’appuient en premier lieu sur des données d’enquêtes quantitatives, de première ou seconde main. L’approche quantitative est complétée par des enquêtes qualitatives. Les résultats dressent le portrait d’un secteur dynamique, dont la persistance ne peut être ignorée, et suggèrent des mécanismes pour améliorer la productivité de ces entreprises qui opèrent dans des conditions largement précaires.

  • Titre traduit

    Insights into a Predominant and Dynamic Informal Sector : the Case of Vietnam


  • Résumé

    This PhD dissertation is built around four main chapters. Their topic shall sound familiar to policy makers, and to all empirical economists working on microenterprises, as they quesion the common mottos to deal with the informal sector: “formalize them”, “protect them”, and “train them”. Little of these recommendations rely on actual evidence, in particular regarding their effects for the firms themselves. Chapter one starts by questioning the relevance of formalization: what exactly do these production units have to gain from registration? The second chapter investigates the vulnerability of microenterprises to health problems: how much do they suffer from the consequences of health shocks within the household? The third chapter deals with the complementary question of the protection mechanisms, and questions the mitigating potential of health insurance. The fourth chapter finally deals with their managerial capital: do the business skills that are considered standard among larger firms have any meaning for informal micro enterprises?


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Regards sur un secteur informel persistant et dynamique : le cas du Vietnam


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris-Dauphine. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Regards sur un secteur informel persistant et dynamique : le cas du Vietnam
  • Détails : 1 vol. (223 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.