Le développement du neuromarketing aux Etats-Unis et en France. Acteurs-réseaux, traces et controverses

par Bruno Teboul

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pierre Volle.

Soutenue le 20-09-2016

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Université Paris-Dauphine (Etablissement de préparation de la thèse) et de Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Emmanuelle Le Nagard.

Le jury était composé de Emmanuelle Le Nagard, Christine Balagué, Claire Gauzente.

Les rapporteurs étaient Christine Balagué, Claire Gauzente.


  • Résumé

    Notre travail de recherche explore de manière comparée le développement du neuromarketing aux Etats-Unis et en France. Nous commençons par analyser la littérature sur le neuromarketing. Nous utilisons comme cadre théorique et méthodologique l’Actor Network Theory (ANT) ou Théorie de l’Acteur-Réseau (dans le sillage des travaux de Bruno Latour et Michel Callon). Nous montrons ainsi comment des actants « humains et non-humains »: acteurs-réseaux, traces (publications) et controverses forment les piliers d’une nouvelle discipline telle que le neuromarketing. Notre approche hybride « qualitative-quantitative », nous permet de construire une méthodologie appliquée de l’ANT: analyse bibliométrique (Publish Or Perish), text mining, clustering et analyse sémantique de la littérature scientifique et web du neuromarketing. A partir de ces résultats, nous construisons des cartographies, sous forme de graphes en réseau (Gephi) qui révèlent les interrelations et les associations entre acteurs, traces et controverses autour du neuromarketing.

  • Titre traduit

    The comparative development of neuromarketing between the United States and France : Actor-networks, traces and controversies


  • Résumé

    Our research explores the comparative development of neuromarketing between the United States and France. We start by analyzing the literature on neuromarketing. We use as theoretical and methodological framework the Actor Network Theory (ANT) (in the wake of the work of Bruno Latour and Michel Callon). We show how “human and non-human” entities (“actants”): actor-network, traces (publications) and controversies form the pillars of a new discipline such as the neuromarketing. Our hybrid approach “qualitative-quantitative” allows us to build an applied methodology of the ANT: bibliometric analysis (Publish Or Perish), text mining, clustering and semantic analysis of the scientific literature and web of the neuromarketing. From these results, we build data visualizations, mapping of network graphs (Gephi) that reveal the interrelations and associations between actors, traces and controversies about neuromarketing.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Éditions Kawa à Bluffy

Le développement du neuromarketing aux États-Unis et en France : acteurs-réseaux, traces et controverses


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (369 p.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris-Dauphine. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Éditions Kawa à Bluffy

Informations

  • Sous le titre : Le développement du neuromarketing aux États-Unis et en France : acteurs-réseaux, traces et controverses
  • Détails : 1 vol. (369 p.)
  • ISBN : 978-2-36778-117-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 347-368. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.