Longevity and Economic Growth : three Essays

par Laurent Brembilla

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Najat El Mekkaoui de Freitas.

Soutenue le 08-11-2016

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Université Paris-Dauphine (Etablissement de préparation de la thèse) et de Laboratoire d’Economie de Dauphine (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe De Vreyer.

Le jury était composé de Philippe De Vreyer, Hippolyte d' Albis, Grégory Ponthière, Raouf Boucekkine, Shankha Chakraborty.

Les rapporteurs étaient Hippolyte d' Albis, Grégory Ponthière.

  • Titre traduit

    Longévité et croissance économique : trois essais


  • Résumé

    Cette thèse s’intéresse à la relation de long-terme entre la longévité et le développement économique. Dans le premier chapitre, j’analyse l’impact des dépenses de santé sur la croissance et le bien-être. Pour cela, j’étudie l’influence du taux d’imposition dans une économie avec temps de vie endogène (Chakraborty (2004)). Je détermine le taux d’imposition qui maximise le taux de croissance. Puis je m’intéresse aux variations du niveau de production dans l’état stationnaire par rapport au taux d’imposition. Enfin, j’étudie le taux d’imposition qui maximise le bien-être dans l’état stationnaire. Dans le second chapitre, j'analyse l’impact sur la croissance de dépenses de santé choisies par les agents. En effet, je développe un modèle de croissance endogène dans lequel les individus peuvent dépenser des ressources pour vivre plus longtemps dans leur période de retraite. Je donne une caractérisation complète de l’équilibre général dynamique puis je détermine l’impact sur la croissance des dépenses de santé. Enfin, le troisième chapitre étudie l’impact théorique du vieillissement sur l’allocation sectorielle des travailleurs. Je développe un modèle multi-sectoriel dans lequel j’examine les conséquences sur le revenu par travailleur et l’allocation sectorielle des travailleurs d’un choc de longévité et de fertilité. Je montre que contrairement aux modèles uni-sectoriels, le revenu n’est pas forcément monotone par rapport aux variables démographiques. Des chocs démographiques réalistes produisent des mouvements non-négligeables de travailleurs.


  • Résumé

    This dissertation is interested in the long-run relationship between longevity and economic development. In the first chapter, I analyse the impact of health expenditures on economic growth and welfare. For this, I study the influence of the tax rate in an economy à la Chakraborty (2004). I first determine the growth-maximizing tax rate, which is shown to be 0 in low-income countries. Second, I show that the steady-state income level is an inverted U-shaped function or a decreasing function of the tax rate. Third, I study the tax rate that maximizes the steady-state welfare level. In the second chapter, I propose a theoretical model to study the growth impacts of health expenditures chosen by the agents. Indeed, I develop a Diamond model with endogenous growth in which young individuals can spend resources to increase their longevity in retirement period. I give a full characterization of the dynamic general equilibrium and determine the growth impacts of health expenditures. They can speed up or slow down economic growth. They can be a barrier or a necessity for growth to take place. A calibration to OECD countries suggests that the latter case is the most likely one. Finally, the third chapter studies the theoretical impact of the aging process on the sectorial labor allocation. To this aim, I develop a multi-sector two-period overlapping generations model in which I examine the consequences of both a longevity shift and a fertility shift on the labor allocation of the economy and on the income per worker level. I show that contrary to one-sector models, the income per worker level is not necessarily monotonic with respect to demographic variables. Realistic demographic shocks are also shown to create significant labor reallocation across sectors.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (118 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris-Dauphine. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.