Théorie et pratique de l'étalon-or international chez R.G. Hawtrey, H.D. White et R. Triffin : une filiation non-ricardienne

par Pierre-Hernan Rojas

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jérôme de Boyer des Roches.

Soutenue le 14-12-2016

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Laboratoire d’Economie de Dauphine (Paris) (laboratoire) , Université Paris-Dauphine (Etablissement de préparation de la thèse) et de Laboratoire d'Economie de Dauphine / LEDa (laboratoire) .

Le président du jury était Ludovic Desmedt.

Le jury était composé de Ludovic Desmedt, Alain Béraud, Rebeca Gomez Betancourt, Martine Carré, Ivo Maes.

Les rapporteurs étaient Alain Béraud, Rebeca Gomez Betancourt.


  • Résumé

    Ma thèse étudie la pensée monétaire ainsi que les travaux de Ralph G. Hawtrey, Harry D. White et Robert Triffin, entre 1919 et 1960. Au cours des débats sur cette période, considérée comme fondatrice pour le système monétaire international, ces trois économistes ont été des personnalités clés qui ont influencé le cours de l’histoire monétaire. Premièrement, ils ont critiqué la théorie de l’étalon-or issue de la tradition ricardienne, en soulignant le caractère non-automatique et asymétrique du mécanisme d’ajustement de la balance des paiements. En s’articulant autour du rejet de cette tradition, les analyses de nos auteurs ont caractérisé les faiblesses liées au fonctionnement du système monétaire international. Deuxièmement, bénéficiant de leurs positions au Trésor américain et britannique, au FMI ou encore à la Fed, ces économistes ont exercé une influence sur les réformes en œuvrant pour une consolidation de la coopération monétaire internationale dans un régime de changes fixes.

  • Titre traduit

    The International Gold Standard in Theory and Practice in R.G. Hawtrey, H.D. White and r. Triffin : a non-Ricardian filiation


  • Résumé

    My PhD dissertation studies Ralph G. Hawtrey’s, Harry D. White’s and Robert Triffin’s monetary thought and works between 1919 and 1960. Actively participating to key institutions which shaped the international monetary system – the British Treasury for Hawtrey, the US Treasury for White and the Fed and the IMF in the case of Triffin – those economists influenced the course of monetary theory and history. They both wrote on the non-automatic and asymmetric nature of the balance of payments adjustment mechanism, and formulated an original critic towards the classical Ricardian gold standard theory. Structured around the rejection of this classical theory, the authors’ analysis pointed out the weaknesses of the international monetary system. Since then, all of their reform proposals were grounded on the strengthening of monetary cooperation under a fixed exchange rates system.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (197 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris-Dauphine. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.