The clash of environmentalism, neoliberalism, and socialism : a research on practices and ideologies in China’s sustainability accounting for agriculture

par Xiaorui Wang

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jacques Richard.

Soutenue le 13-12-2016

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) , Université Paris-Dauphine (Etablissement de préparation de la thèse) et de Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Nicolas Berland.

Le jury était composé de Nicolas Berland, Nicolas Antheaume, Bernard Christophe, Zhongxiu Zhao.

Les rapporteurs étaient Nicolas Antheaume, Bernard Christophe.

  • Titre traduit

    Entre l’environnementalisme, le libéralisme et le socialisme : Une recherche sur les pratiques et les idéologies dans la comptabilité environnementale agricole de la Chine


  • Résumé

    À la lumière des perspectives critiques sur les théories et les pratiques comptables, « la comptabilité pour la durabilité » a émergé comme une discipline relativement nouvelle. Par rapport aux différents modèles développés dans le cadre de l’idéologie néolibérale, certains modèles alternatifs avec des stratégies « plus fortes » de conservation des capitaux, notamment la « Triple Ligne d’Amortissement » (TLA) (Richard, 2012; Rambaud et Richard, 2013), semblent avoir beaucoup des potentiels de faire quelques changements fondamentaux. Cette thèse est une enquête sur les conditions nécessaires et les résistances possibles rencontrées par la mise en place du modèle TLA. Le secteur agricole de la République populaire de Chine est choisi comme le terrain de recherche en vue d’étudier le contexte institutionnel et historique. L’enquête sur le contexte chinois est effectuée en référence aux théories de l’économie politique institutionnaliste, inspiré par Karl Polanyi (2002[1944]), Mancur Olson (1965), and Chang Ha-Joon (1994, 2002).


  • Résumé

    In the light of critical perspectives on accounting theories and practices, sustainability accounting (SA) as a relatively new discipline has emerged. Compared to various SA models developed under the mainstream neoliberal ideology, some alternative models with “stronger” capital conservation strategies, notably the “Triple Deprecation Line” (TDL) (Richard, 2012; Rambaud & Richard, 2013), seem to have a lot of potentials to make some fundamental changes. This dissertation is essentially an investigation of necessary conditions and possible resistances faced by the establishment of the TDL model. The agriculture sector of the People’s Republic of China is chosen as the field of research in order to study the institutional environment and historical context in real-world settings. The investigation on the Chinese context is conducted with reference to theories of institutionalist political economy, inspired by Karl Polanyi (2002[1944]), Mancur Olson (1965), and Chang Ha-Joon (1994, 2002).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris-Dauphine. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.