Représentations de la notion de performance par les entrepreneurs : une approche par le sexe et par le genre

par Marie-Jeanne de Barros

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Catherine Léger-Jarniou.

Soutenue le 21-01-2016

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) , Université Paris-Dauphine (Etablissement de préparation de la thèse) et de Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Norbert Alter.

Le jury était composé de Norbert Alter, Annie Cornet, Philippe Pailot.

Les rapporteurs étaient Annie Cornet, Philippe Pailot.


  • Résumé

    La littérature suppose implicitement l'existence d'un déterminisme biologique pour expliquer les différences entre les hommes et les femmes entrepreneurs. Par l'analyse des représentations de la performance, nous questionnons les stéréotypes sexués en mobilisant les notions de sexe (homme/femme) et de genre (féminité/masculinité) : le sexe est-il une variable pertinente pour expliquer les différences hommes/femmes en matière de représentation de la performance d'entreprise ?Trois études quantitatives utilisant une ANOVA et des t-Test ont analysé les données issues de 244 entrepreneurs. Une étude qualitative auprès de 6 entrepreneurs a permis de modéliser les représentations de la performance. Nous montrons que les différences de représentations de la performance d'entreprise ne sont expliquées ni par les catégories de sexe (Homme et Femme), ni par celles du genre (Masculin, Féminin, Androgyne, Indifférencié) définies par le Bem Sex Role Inventory. Nous confirmons également que les représentations collectives de la performance ont évolué et vont bien au-delà de la simple quête de profit, et sont plus rattachées à des valeurs sociales actuelles.

  • Titre traduit

    Social representations of performance in female and male entrepreneurs : an intersectional approach by sex and gender


  • Résumé

    Literature tends to assume implicitly the existence of a biological determinism to explain the differences between men and women entrepreneurs. Our aim was to study the representations of business performance based on the notion of sex (biological sex: female & male), and gender (the social sex: feminity & masculinity). Could masculinity and/or femininity reveal differences in representing business performance between men and women entrepreneurs? Three quantitative studies, based on ANOVA and t-Test, were used to analyze data collected by questionnaire from 244 entrepreneurs. A qualitative study was used to model data collected during individual interview of six entrepreneurs.We found that differences in representing business performance cannot be revealed neither by the distinction of category of sex (male / female), nor by gender categories (Male, Female, Androgynous, Undifferentiated) as defined by the Bem Sex Role Inventory. Also, we confirm that collective representations of the performance by the entrepreneurs have evolved and go well beyond the simple pursuit of economic profit, and can be more closely related to current social values.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (385 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.