Doctrine et pratique de la restauration française à l’épreuve de la Charte de Venise : architectures contemporaines dans les monuments historiques, projets et enjeux

par Laure Jacquin

Thèse de doctorat en Architecture

Sous la direction de Jean-Philippe Garric.

Soutenue le 14-12-2016

à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec Institut parisien de recherche Architecture, urbanistique, société (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Potié.

Le jury était composé de Jean-Philippe Garric, Émilie d' Orgeix, Philippe Prost.

Les rapporteurs étaient Richard Klein.


  • Résumé

    Interrogeant les rapports entre création et restauration des Monuments historiques après la publication, en 1964, du texte de la Charte de Venise, le travail de recherche s’attache à en observer les conséquences sur la pratique en France. Il repose sur le postulat qu’un tournant est à l’œuvre dans les pratiques, les statuts et la formation des architectes en lien avec les questions patrimoniales. L’appropriation, revendiquée, d’un langage contemporain appuyée par les principes de la Charte de Venise, par des Architectes en Chef des Monuments Historiques (ACMH) après-guerre montre une volonté de lier création et restauration et de faire entrer cette dernière dans la sphère architecturale. Les polémiques suscitées par certaines interventions montrent un intérêt pour la fin de cette césure des pratiques. Cette réflexion se base sur l’étude de projets contemporains dans des monuments historiques pour lesquels les architectes revendiquent l’application des principes de la Charte de Venise. Ce texte théorique entre en conflit avec la doctrine française de la restauration stylistique alors en vigueur et sa diffusion par la pratique a suscité des polémiques. La première intervention étudiée, la restauration de l’ancienne abbatiale de Toussaint par Pierre Prunet, qui représente une première revendication de l’application des principes de la Charte et n’a pas engendré de polémique. Le second cas étudié est la restauration du château de Falaise de Bruno Decaris, avec ce projet éclate une première polémique, suivie de réformes ayant modifié le cadre des Monuments Historiques. Le troisième et dernier cas examiné est celui de la restauration des arènes de Fréjus de Francesco Flavigny, il illustre une étape récente de l’évolution de la situation dans ce domaine. L’étude se développe en trois volets complémentaires : Une histoire institutionnelle du service des monuments Historiques après 1960, les apports du texte de la Charte de Venise dans le contexte français ainsi que le déplacement des intérêts après les années 1980. Le second volet se concentre sur l’analyse architecturale des interventions à la fois dans le traitement de la matière existante et dans le traitement des compléments architecturaux à caractère contemporain. Enfin, le troisième volet s’attache à l’étude de la médiatisation, de la réception et des polémiques entourant ces interventions. Les divers milieux (revues spécialisées dans la restauration, revues d’architecture ou opinion publique) ayant pris part à la diffusion et à la réception des interventions informent sur les porosités à l’œuvre entre créateurs et conservateurs. Ce travail tente d’apporter des réponses aux questionnements qui animent aujourd’hui la pratique et l’enseignement de l’architecture concernant la formation, le statut, les compétences des architectes spécialisés ou non dans la restauration (en chef, du patrimoine, dplg, HMONP) et leurs méthodes d’intervention

  • Titre traduit

    Doctrine and practice of French restoration to the test of the Venice Charter : contemporary architecture in historic monuments, projects and issues


  • Résumé

    Questioning the relationship between creation and restoration of historic monuments after the publication in 1964 of the text of the Charter of Venice, the research aims to observe the consequences on the practice in France. It is based on the premise that a turning point is at work in the practices, rules and the training of architects in relation to heritage issues. Ownership, claimed, a contemporary language supported by the principles of the Charter of Venice, by Chief Architects of Historical Monuments (ACMH) postwar shows a willingness to link creation and restoration and to bring it in the architectural sphere. The controversy aroused by certain actions show interest in the end of this caesura practices. This reflection is based on the study of contemporary projects in historic monuments for which architects claim the application of the principles of the Venice Charter. This theoretical text conflicts with the French doctrine of stylistic restoration in force and its dissemination through the practice has been controversial. The first studied intervention, restoration of the old abbey of Toussaint Pierre Prunet, which represents a first claim of the principles of the Charter and did not cause controversy. The second case study is the restoration of Falaise Castle Bruno Decaris with this project first broke a polemic, followed by reforms that changed the course of Historical Monuments. The third case examined is the restoration of Fréjus arenas Francesco Flavigny, it illustrates a next step in the evolution of the situation in this area. The study develops three complementary components: an institutional history of monuments Historic service after 1960, the contributions of the Venice Charter text in the French context and the movement of interest after the 1980. The second part focuses on architectural analysis of interventions in both the treatment of existing material and in the treatment of architectural additions to contemporary character. Finally, the third component focuses on the study of media coverage, reception and controversy surrounding these interventions. The various media who took part in the distribution and receipt of interventions inform the porosities at work between artists and curators. This work tries to provide answers to questions that drive today's practice and architectural education on training, status, skills, specialized or not in the restoration architects and their methods of intervention

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.