Un mode alternatif d’éducation familiale : formations réciproques et dialogue sensible inspirés de la philosophie pratique d’Itsuo Tsuda. Etude de sept familles en recherche

par Christine Campini

Thèse de doctorat en Sciences de l’éducation

Sous la direction de Hélène Bézille-Lesquoy.

Soutenue le 16-12-2016

à Paris Est , dans le cadre de Ecole doctorale Cultures et Sociétés (Créteil ; 2015-....) , en partenariat avec Laboratoire interdisciplinaire de recherche sur les transformations des pratiques éducatives et des pratiques sociales (Créteil) (laboratoire) et de Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche sur les Transformations des pratiques Éducatives et des pratiques Sociales / LIRTES (laboratoire) .

Le président du jury était Marie-Anne Hugon.

Le jury était composé de Hélène Bézille-Lesquoy, Augustin Mutuale, Huguette Desmet, Alain Mouchet, Gaston Pineau.

Les rapporteurs étaient Augustin Mutuale.


  • Résumé

    Partie d’une question faisant écho à celle de La Boétie sur la Servitude volontaire, dont la reproduction semble fondée sur l’éducation, cette recherche étudie les interactions parents-enfants et leur « éducation réciproque » (Baker) au sein de familles engagées à plein temps auprès de leurs enfants dans une démarche spécifique, hors institutions.Ces parents ont en commun une pratique inspirée de l’enseignement d’I. Tsuda, l’aikido, et le katsugen undo (mouvement régénérateur), qu’ils transfèrent au domaine éducatif, où l’enfant est perçu également comme un maître, pour ce qui concerne l’écoute des sens et le dialogue qu’il suscite, ce dialogue sensible ou « dialogue du silence ». Dans cette relation avec l’enfant, le corps,et tout le domaine du sensible sont centraux.A travers leurs expériences, il s’est agi de voir en quoi la prise en charge d’un enfant peut être un moment de rupture autoformatrice pour le parent devenu « expert profane », en quoi ce souci de l’autre est ou non producteur d’un « souci de soi », en quoi l’enfant, révélateur pour l’adulte de son enfance, agit comme un analyseur de ses conduites et peut devenir par sa « négatricité » (Ardoino),porteur d’instituant. Qu’est-ce qui, par cet « apprentissage transformateur » (Mezirow), voit la maïeutique, dans cet accompagnement, jouer sur les deux pôles, en mettant en valeur le spontané,l’intuition et l’autoformation chez l’enfant, formes éducatrices (plus qu’éducatives) qui se voient restaurées chez le parent. Avec le développement chez l’enfant de sa capacité à s’autodéterminer dans une relative liberté.

  • Titre traduit

    Family Education and sensitive listening : about co-apprenticeship parents-children


  • Résumé

    This research originates from a question in relation to La Béotie's work on voluntary servitude.As the perpetuation of voluntary servitude seems to stem from education, we shall examine parentchildinteraction and the « reciprocal educational effects » (Baker) it produces within those familieswhich are fully involved with and committed to a de-institutionalized, home education approachwith their children.The parents in these families have in common a practice inspired by the teachings of I. Tsuda,aikido, and katsugen undo (regenerative movement), which they apply to the educative field,whereby the child is seen also as a master as regards perceiving with all senses (which incites dialogue: « sensitive dialogue » or a « silent dialogue »). In this creation with the child, the body as wellas the whole field of perception are central.Through the experience of these families, this research proposes to examine how child education,as revealing of childhood to the parent, can bring in the latter a "self-educational"breakthrough –the parent being both a profane and an expert. It proposes to examine what parenthoodinvolves as a process for the parent, how caring for another person entails caring for oneself,how the child acts as an analyst of adult behaviour and, through his/her « negatricity » (Ardoino),how the child can bring about a change. It also proposes to examine the process through whichthis « transforming learning experience » (Merizow), where maieutics acts on both ends (child-parent)and where emphasis – as regards the child - is given to spontaneity, intuition and self-education,restores a form of self-education for the parent. How this, for the child, fosters an individualcapacity for self-determination in a context of relative freedom.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.