Analyse empirique de l'impact des transferts de fond sur la pauvreté et la dépense de ménage au Vietnam.

par Anh Duy Nguyen

Thèse de doctorat en Economie

Sous la direction de Jamal Bouoiyour et de Alain Alcouffe.

Soutenue le 16-12-2016

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    Cette thèse s’intéresse aux effets des transferts de fonds sur la pauvreté et les différents indicateurs de bien-être et à la mesure de l’impact de ces flux monétaires sur les différentes positions de la répartition de la dépense par tête. L’étude utilise les données des deux plus récentes enquêtes sur les ménages du Vietnam (VHLSS 2010 et 2012). Plusieurs méthodes empiriques sont utilisées dans cette thèse: méta-analyse, appariement par propension de score, la régression avec les variables instrumentales et enfin l’effet du traitement sur le quantile (QTE). On a utilisé l’indicateur de pauvreté (basé sur la consommation) selon le critère du Bureau General des Statistiques du Vietnam (GSO) et de la Banque Mondiale (WB) et les indicateurs de bien-être : dépenses par tête et dépenses des ménages. Plusieurs résultats intéressants ont émergé. L'étude présentée dans le chapitre 2 constitue une des premières méta-analyses pour mettre en évidence l'effet empirique véritable de l'impact des transferts de fonds sur la pauvreté. Nos résultats ont trouvé que de nombreuses caractéristiques de l’étude peuvent expliquer l’hétérogénéité de différentes tailles reportées de l’effet des transferts de fonds sur la pauvreté : la région géographique et le niveau de développement de pays récipiendaire, la méthode économétrique et les indicateurs de pauvreté utilisés. Dans le chapitre 3, on a utilisé la méthode d’appariement par propension de score. On a trouvé que les transferts ont réduit la probabilité d’être pauvre entre 7.3 % pour les familles rurales et 3 % pour les familles urbaines. En outre, les transferts de fonds ont amélioré le niveau de vie des ménages qui en bénéficient. Dans le chapitre 4, nous avons utilisé la méthode de régression avec les variables instrumentales, les transferts de fonds ont réduit la probabilité pour la famille de vivre sous le seuil de pauvreté de 7.5%. Les résultats sont robustes et vérifiés par les différentes méthodes économétriques. Au final, on trouve que le gain de transfert de fonds est plus important dans les familles riches au Vietnam, surtout quand on prend en compte l’endogenéité de la variable «transfert de fonds ».

  • Titre traduit

    The Empirical Analysis of Impact of Remittances on Poverty and Welfare in Vietnam.


  • Résumé

    This study examines the impact of remittances on poverty, the welfare of receiving-households. It measures the extent to which the remittance flows are distributed among households at various points in the consumption distribution, using two latest rounds of Vietnam Household Living Standard Surveys 2010 and 2012 (VHLSSs). We applied different estimation method in this study including the meta-regression framework, matching method, IV method and quantile treatment effect regression. We use the expenditure poverty line measured by General Statistics Office/World Bank (GSO-WB), while the welfare indicator is measured by household and per capita expenditure. Several interesting results emerged. In chapter 2, the study is one of the first meta-regression analysis regarding the investigation of the “true” empirical effect of remittances on poverty reduction. The findings reveal that the heterogeneity in effect size of the impact of remittance on poverty reduction for a specific study may depend on various key factors: geographical region and level of development of one country, econometric method, and poverty indicators. In chapter 3, we apply the matching method. The poverty reduction effect of remittances varies between 7.3 percentage points and 3.0 percentage points for rural and urban families respectively. Furthermore, we find a significant increase of expenditure for remittances-receiving households. In chapter 4, using the historical migration networks as instruments for remittance receipts, we found that international remittances do decrease the likelihood of household poverty by about 7.5 percentage points. Finally, the gain of remittances is significantly larger among better–off households in Vietnam, especially when the endogeneity of remittance is taken into account in QTE estimation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.