Impact de la libéralisation commerciale au Sénégal : évaluation de l’accord de partenariat économique sur l’agriculture et les ménages sénégalais.

par Cheickh Sabidou Fall

Thèse de doctorat en Economie

Sous la direction de Antoine Bouët.

Soutenue le 16-11-2016

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    Cette thèse propose une évaluation des effets potentiels de l’Accord de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne (UE) et l’Afrique de l’Ouest sur l’agriculture et les ménages sénégalais. En effet, après plus de 12 ans de discussions, la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans sa majorité a signé l’APE avec l’UE, le volet commercial de l’Accord de Cotonou. L’APE est ainsi devenu le nouveau cadre de coopération économique et commercial entre l’UE et le Sénégal avec l’établissement à terme d’une zone de de libre-échange réciproque entre l’UE et les pays ACP, cependant asymétrique et mettant ainsi fin au régime des conventions de Lomé, qui était basé sur les préférences commerciales non réciproques. Cette étude est basée sur le modèle d’équilibre général calculable (MEGC) uni-pays développé par Bouët et al (2001). Il s’agit à la base d’un modèle statique avec l’hypothèse de concurrence parfaite et non monétaire qui décrit une petite économie ouverte comme le Sénégal. En effet, le Sénégal est un pays en développement importateur net de produits alimentaires et très dépendant du commerce international notamment pour couvrir ses besoins alimentaires. Ce MEGC a été enrichi par l’introduction de l’approche théorique « Dual-Dual » élaborée par Stifel et Thorbecke (2003) pour tenir compte des spécificités de la plupart des économies africaines comme le Sénégal notamment un secteur informel très développé et la migration rural-urbain d’une part et d’autre part parce que la quasi-totalité des MEGC utilisés pour étudier l’économie sénégalaise n’intègre pas ces aspects structurels. De plus, pour bien prendre en compte l’APE dans nos simulations nous avons rajouté deux étages au niveau des exportations et des importations pour bien distinguer les origines/destinations CEDEAO et UE. Le modèle utilisé est calibré sur une matrice de comptabilité sociale (MCS) pour l’année 2006 construite dans le cadre de cette thèse. Pour appréhender les effets sur les ménages, trois enquêtes ménages ont été utilisées pour identifier 78 ménages représentatifs. Pour les données tarifaires, le nouveau tarif extérieur commun de la CEDEAO (TEC CEDEAO) en vigueur depuis le 1er janvier 2015 a été utilisé. Les résultats ont révélé que l’APE est une réforme commerciale qui n’offre pas des perspectives de gains réels pour le Sénégal car elle implique essentiellement une ouverture de l'économie sénégalaise aux seuls produits européens et n'améliore pas l'accès de l'économie sénégalaise aux économies du reste du monde. Sur le plan des analyses de bien-être, l’APE ne permet pas de réduire la pauvreté et les inégalités

  • Titre traduit

    Impact of trade liberalisation in Senegal : assessment of economic partnership agreement on agriculture and senegalese households


  • Résumé

    This PHD thesis proposes an assessment of the potential effects of the Economic Partnership Agreement (EPA) between the European Union (EU) and West Africa on Senegalese agriculture and households. Indeed, after 12 years of negotiations, the Economic Community of West African States (ECOWAS) in its majority signed the EPA with the EU, the trade component of the Cotonou Agreement. Thus, the EPA has become the new framework for economic and trade cooperation between the EU and Senegal. The objective to the end is the establishment of a reciprocal free trade area between the EU and ACP countries, however asymmetrical and putting an end to the Lome Agreement, which was based on non-reciprocal trade preferences. This study is based on the Single country computable general equilibrium model (CGE) developed by Bouët et al (2001). It is a static model with the assumption of perfect competition and non-monetary, which describes a small open economy such as Senegal. Indeed, Senegal is a net food-importer developing country and very dependent on international trade specially to cover its food needs. This CGE was enriched by the introduction of the "Dual-Dual" theoretical approach developed by Stifel and Thorbecke (2003) to reflect the specificities of most African economies like Senegal i.e. a large informal sector and migration rural-urban firstly and secondly because almost all the CGE models used to study the Senegalese economy does not incorporate these structural aspects. In addition, to better capture the EPA in our simulations we added two stages in exports and imports modelling to distinguish the origins / destinations ECOWAS and EU. The model is calibrated on a 2006 Social Accounting Matrix (SAM) built as part of this thesis. To understand the effects on households, three household surveys were used to identify 78 representative households. For tariff data, the new ECOWAS Common External Tariff (ECOWAS CET) launched on January 1st 2015 was used. The results revealed that the EPA is a trade reform that offers no real earnings prospects for Senegal because it essentially implies openness of the Senegalese economy only to European products and does not improve the access of Senegalese economy to other economies of the World. In terms of welfare analysis, the EPA did not reduce poverty and inequality.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Droit et Sciences économiques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.