Contre les Risques Psychosociaux : un dispositif de gestion "capacitant"

par Sabine Suarez-Thomas

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jacques Jaussaud.


  • Résumé

    L’objet de cette recherche est de proposer des méthodes et des outils de gestion qui permettent de prévenir la dégradation de la santé mentale et somatique des personnes qui travaillent. Les dirigeants et les managers semblent en effet assez démunis face à l’augmentation des troubles appelés « psychosociaux » et ils ne parviennent que rarement àdépasser le stade de l’évaluation des facteurs psychosociaux de risques. Notre thèse est articulée autour de deux recherches-interventions. L’une s’est déroulée dans une PME de conseils aux entreprises et la seconde au sein d’un groupe multinational et coopératif de l’agroalimentaire. En mobilisant notamment des connaissances et desméthodes de l’ergonomie de l’activité, nous avons pu co-construire avec les acteurs des réponses pratiques à leurs besoins initiaux de prévention. Le management n’est plus centré exclusivement sur la personne qui travaille dont on cherche l’adhésion aux projets managériaux. Les encadrants managent le travail et l’autorité devient synonyme d’autorisation de faire du « bon travail ». Pour ce faire, des espaces de discussion sur le travail ont été organisés et les résultats de ces discussions sont institutionnalisés au sein du dispositif de gestion. Finalement, c’est le développement conjoint de l’entreprise et des personnes qui travaillent que cherchent désormais à atteindre les managers.

  • Titre traduit

    Against psychosocial risks : an enabling management device


  • Résumé

    This research aims at offering management methods and tools to prevent mental and somatic health diseases in the workforce. Chief executive officers and managers appear to be helpless in the face of rising psychosocial disorders and their response rarely goes beyond the assessment stage of psychosocial risks’ factors. This thesis is built upon two research-intervention projects. One took place in a b-to-b smallscale consultancy venture, whilst the second was set in a multinational and cooperative agrifood firm. Researchers and company staff jointly developed practical actions to address their initial need for prevention by transforming situations in using ergon omics-oriented information. Staff management is no longer centered on seeking the agreement of the workforce with managers’ projects. Instead the company executives organize everyone’s occupation by dealing with the gap between the “real done job” and the prescribed one. Authority istranslated into authorization of doing a “well done job”. To this end, allowance for discussions on the occupational organization and ways to do the job has been made, and results of those discussions are formally integrated in the management device. Overall, managers are now aiming for the joint personal development of staff in addition to the firmdevelopment.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.