Claude Pujade-Renaud ou le corps en ses métamorphoses.

par Pauline Chatagnon-Weiler

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Hélène Laplace-Claverie.

Soutenue le 12-12-2016

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    De la danse à l’écriture, le parcours de Claude Pujade-Renaud se caractérise par l’hétérogénéité des pratiques sportives, artistiques, universitaires et littéraires. En soulignant les rapports étroits de l’histoire vécue et de l’œuvre littéraire, cette thèse met l’accent sur les interactions permanentes entre les mots et les corps. L’étude du corpus, composé de treize romans, cinq recueils de nouvelles, une correspondance et une« duobiographie », montre combien l’écriture se construit bien avant les premières publications. Elle se nourrit des premières confrontations aux mots et à la langue orale ou écrite, s’inscrivant dans un rapport singulier aux personnes, aux lieux et aux temps. Pressentie, l’écriture devient quête d’une histoire tue. Il s’agit de montrer de quelle manière Claude Pujade- Renaud interroge l’usage de la forme – romanesque, novellistique,« duobiographique » ou épistolaire – pour ressaisir un personnage et l’usage-même de l’écriture. Il s’agit aussi d’étudier les métamorphoses du corps à travers les âges et l’évolution de son rapport aux mots. A travers des étapes successives – vie fœtale, enfance, adolescence, âge adulte et extrême vieillesse –on assiste moins à une réflexion sur le temps qui passe qu’à une méditation sur ce que les mots, dits, écrits, tus, font naître d’eux. Réinterrogeant les âges, les mots conduisent alors à la quête intime d’une identité singulière.

  • Titre traduit

    Claude Pujade-Renaud or the body in its metamorphoses.


  • Résumé

    From dancing to writing, Claude Pujade-Renaud’s personal trajectory is characterized by heterogeneous sporting, artistic, academic and literary activities. With a heavy emphasis laid on the tight links between real-life stories and narrative plots, this Phd thesis stresses the permanent interactions between bodies and texts.The idea that a literary work is shaped well before its publication will be developed thanks to the analysis of a body of reference works made up of thirteen novels, five collections of short stories, a literary correspondence and a dual autobiography.A literary work is enriched by the initial attempts to put it down into words, using a written or an oral language. Hence, it establishes a particular relation to people, places and time.As an element that is often only sensed, the process of writing seeks to transcribe an untold story. This Phd thesis will show to what extent Claude Pujade-Renaud questions literary genres – a novel, a shot-story, a dual autobiography, a correspondence – to recapture characterization and the necessity of writing. Also, this thesis focuses on bodily metamorphoses throughout time and the writer’s evolution in her choice of words. Through the successive steps of foetal life, early childhood, adolescence, adulthood and old age, we are not just led to consider an analysis on time passing by, but rather, a meditation on the creative potential of words, when they are written but also when they not uttered. As words re-examine the various ages of life, they guide use during an intimate quest for a particular identity.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.