Ontophonie et pictopoésie dans l'oeuvre de Gherasim Luca. : etude de la "variation continue".

par Charlène Clonts

Thèse de doctorat en Poétique et stylistique

Sous la direction de Isabelle Chol.

Soutenue le 07-07-2016

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    Cette thèse étudie le processus de variation continue comme une trame de fond de l’oeuvre complète de Gherasim Luca, afin de mettre en valeur ses aspects plastiques et phoniques, leur articulation ainsi que la façon dont la pictopoésie et l’ontophonie participent à l’autogénération textuelle. Considérant l’oeuvre à la croisée des arts, l’analyse souligne la structure des espaces textuel et iconique. Elle s’intéresse en outre aux figures (personae) émergeant d’une esthétique protéiforme et à l’espace figural du langage, mettant aussi à l’épreuve la théorie deleuzienne de la variation continue pour en montrer les ressorts et les dépassements. Enfin, la mise en oeuvre organique, phonique et linguistique del’ontophonie interroge les voix/voies nouvelles établies par la poésie orale et la médiopoétique, ménageant un accès vers l’analyse de la répétition et de la reformulation en tant que genèse infinie.

  • Titre traduit

    Pictopoésie and ontophonie : A study of the continuous variation in the complete works of Gherasim Luca


  • Résumé

    The aim of this PHD is to study the process of the continuous variation, as the guiding principle for the complete works of Gherasim Luca. The purpose is to highlight both its plastic and its phonic aspects, how they work together, and also the way pictopoésie and ontophonie help create a perpetual selfgenerated text. Since the works stand at the crossroads of several arts, this analysis underlines the structure of the iconic and textual spaces. One of the axis of research, that focuses on the persona, as it emerges from a protean aesthetics, and on the figurative space proper to language, calls thus intoquestion Deleuze’s theory of “continuous variation”, while showing its internal mechanism and its exceedance. Finally, the phonic, the linguistic and the physical performance, in staging the ontophonie, brings into question the voices and the media as a means, established by the oral poetry and the mediopoetics, granting access to an analysis based on endless repetition and reformulation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.