La signature dans l'art depuis 1960. Identités et singularités

par Yolande Agullo

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Évelyne Toussaint.

Soutenue le 11-04-2016

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    La signature est un vecteur de choix pour définir l’épistémè dans laquelle s’inscrivent les artistes depuis les années 1960 car, signe de validation de l’œuvre mais aussi signe d’identité, elle est l’épicentre de plusieurs problématiques. Comprise communément comme inscription du nom de l’artiste sur l’œuvre, les nombreuses métamorphoses esthétiques dont elle fait l’objet, depuis que les frontières de l’art s’élargissent à tous les domaines de la vie, nous permettent d’interroger l’ontologie de l’art tout en soulignant les enjeux profonds dont elle relève. En effet, la signature dans l’art nous parle de notre monde contemporain. Pour en rendre compte nous avons problématisé notre recherche à partir des diagnostics désenchantés de la « postmodernité » et de trois formes de la signature, le signe autographique, l’autoportrait et le nom. À la croisée de diverses disciplines, sémiotique, esthétique, philosophie et littérature, économie, Droit juridique et politique, la signature dans l’art contemporain atteste une expérience commune et partageable.

  • Titre traduit

    The signature in Art since the 1960’s. Identities and singularities


  • Résumé

    The signature is a chosen vector for defining the épistémè to which the artists evolve since the 1960’s because, as a sign of the work’s validation but also as a sign of identity, it is the epicentre of several problems. The signature is commonly understood to be the inscription of the name of the artist on the work. However, since the boundaries of art have extended into all fields in life, many aesthetic metamorphoses to the signature enable us to question the ontology of art while underlining the major challenges it incurs. Indeed, signature in art tells us of our contemporary world and to account for this we have problematized our research on the basis of the disillusioned diagnoses of “postmodernity” and of three forms of signature : autographic sign, self-portrait and name. At the crossroad of various disciplines such as semiotics, aesthetics, philosophy and literature, economy, legal Right and politics, the signature in contemporary art attests a common and shareable experience.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.