Recherches sur le commerce corinthien en mer Égée et Méditerranée orientale du IXe siècle au milieu du VIe siècle av. J.-C.

par Xavier Vallet

Thèse de doctorat en Histoire et Archéologie des mondes anciens

Sous la direction de Christel Müller.

Soutenue le 19-11-2016

à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent (Nanterre) , en partenariat avec Equipe ESPRI (Nanterre) (équipe de recherche) et de Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Marc Luce.

Le jury était composé de Christel Müller, Jean-Marc Luce, Jean-Christophe Sourisseau, Michel Gras, Julien Zurbach.

Les rapporteurs étaient Jean-Marc Luce, Jean-Christophe Sourisseau.


  • Résumé

    Le projet de recherche a comme objectif de mieux saisir le commerce corinthien dans le monde grec et méditerranéen oriental en suivant le volume de ses exportations ainsi que les variations régionales et temporelles et en tentant d’en élucider les mécanismes, qu’ils soient d’origine économique, politique ou sociale. Cette étude s’appuie essentiellement sur les céramiques corinthiennes figurées diffusées pendant la plus grande partie de l’époque archaïque, du IXe siècle jusqu’au milieu du VIe siècle avant J.-C. Les céramiques géométriques, non figurées, à vernis noir et les amphores sont également mis à contribution, dans la mesure du possible, pour affiner l’étude, ainsi que les autres produits d’exportation, moins importants sur le plan quantitatif, comme les chevaux de bronze. L’ensemble des exportations est mis en parallèle avec les importations, beaucoup moins nombreuses, afin d’insérer le commerce corinthien dans le cadre plus large des échanges du monde grec et du monde méditerranéen, et de mieux comprendre la nature des relations économiques qui lient Corinthe à chacun de ses partenaires. Une comparaison avec d’autres corpus, plus amples, permet de mettre l’étude en perspective et de confirmer les grands traits de l’évolution du commerce corinthien en Méditerranée orientale. Chaque grande phase de ce commerce (géométrique, protocorinthien, corinthien) est subdivisée en treize périodes, permettant de suivre l’activité économique tout au long de treize générations d’hommes. L’étude par type de forme permet enfin de suivre l’évolution des goûts et des marchés durant toute la période archaïque

  • Titre traduit

    Research on Corinthian trade in the Aegean Sea and Eastern Mediterranean between the 9th century and the middle of the 6th century BC.


  • Résumé

    The aim of the research project is to better understand Corinthian trade in the Greek and the Eastern Mediterranean world through the analysis of its exports volume and the local and temporal variations while trying at the same time to clarify its economic, political or social mechanisms. This study is mainly based on the figured Corinthian pottery that spread during most of the Archaic Age from the 9th to the 6th century BC. The geometric pottery (non-figured) and the amphora are also used in the analysis as much as possible, to sharpen our study, as well as other exportation products less important in terms of quantities such as bronze horses. The whole of the exports is studied with the imports which were far fewer in order to put the Corinthian trade into the larger setting of the Greek and Mediterranean trade and to have a better understanding of the nature of the economic relations binding Corinth to its trading partners. A comparison with a wider corpus of documents enables us to put the study into perspective and to reinforce the broad features of the Corinthian trade in the Eastern Mediterranean region. Every big stage of this trade (Geometric, Protocorinthian, Corinthian) is subdivided into thirteen periods allowing us to follow the economic activities along thirteen generations of men. Finally, the study of each type of shapes enables us to follow the evolution of tastes and markets during the whole Archaic Age

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.