La satisfaction environnementale au travail des employés français

par Éva Moffat

Thèse de doctorat en Psychologie Environnementale appliquée au Travail

Sous la direction de Liliane Rioux.

Le président du jury était Éric Pezet.

Le jury était composé de Liliane Rioux, Éric Pezet, Ghozlane Fleury-Bahi, Mariela Pavalache, Enric Pol, Fabrizio Scrima.

Les rapporteurs étaient Ghozlane Fleury-Bahi, Mariela Pavalache.


  • Résumé

    La satisfaction environnementale est un concept central en psychologie environnementale. Pourtant, un peu curieusement, elle reste peu explorée dans le cadre organisationnel et notamment dans le monde francophone. Notre travail de doctorat conçoit la satisfaction environnementale au travail comme l'évaluation globale qu'une personne fait de son lieu de travail et ce, quelle que soit l'échelle de référence spatiale sur laquelle elle se place. Une échelle a été construite pour mieux comprendre ce concept et son articulation avec les concepts issus de la psychologie environnementale et de la psychologie du travail qui lui sont proches. Notre recherche se décompose ainsi en 3 objectifs. Le premier objectif s’appuie sur le paradigme de Churchill (1979) et porte sur la construction (étude 1) et les validations exploratoire (étude 2) et confirmatoire (étude 3) d’une Échelle de Satisfaction Environnementale au Travail (ÉSET). Le deuxième objectif confronte la satisfaction environnementale au travail à différentes variables issues de la psychologie environnementale (étude 1) et de la psychologie du travail (étude 2). Le troisième objectif confronte l’ÉSET à l’épreuve interculturelle en comparant la satisfaction environnementale au travail des employés de bureau français et italiens, selon une approche émique (étude 1) et étique (étude 2). L’ÉSET présente des caractéristiques psychométriques satisfaisantes pour son utilisation par les chercheurs en sciences humaines mais également par les gestionnaires de ressources humaines. Elle pourrait conduire à des applications visant l’amélioration de la qualité de vie dans les environnements de travail.

  • Titre traduit

    Environmental satisfaction at work of French employees


  • Résumé

    Environmental satisfaction is a key concept in environmental psychology. Surprisingly however, it has been little explored in the French-speaking organisational framework. Our research defines environmental satisfaction at work as an individual’s overall assessment of the workplace, regardless of the spatial scale (workstation, office, organization, neighbourhood). We have constructed a scale in order to better understand this concept and its links with concepts from both environmental psychology and occupational psychology. Our study has three objectives. The first is based on Churchill’s paradigm (1979) and involves the construction (study 1), and exploratory (study 2) and confirmatory (study 3) validation of the Environmental Satisfaction at Work Scale. Our second objective involves examining environmental satisfaction at work in relation to variables from environmental psychology (study 1) and occupational psychology (study 2). Finally, we examine the ESET from an intercultural perspective by comparing the environmental satisfaction of French and Italian office workers taking an emic (study 1) and an etic (study 2) approach.The ESET possesses satisfying psychometric characteristics that can be used both by researchers in social sciences and by human resource managers. This scale can help improve the quality of life in work environments.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.