Une voie sociale pour le développement : le Bureau international du travail et les débuts de la coopération technique (1919-1949)

par Véronique Plata-Stenger

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Ludovic Tournès et de Sandrine Kott.

Le président du jury était Aline Helg.

Le jury était composé de Ludovic Tournès, Sandrine Kott, Aline Helg, Daniel Roger Maul, Amalia Ribi Forclaz, Isabelle Lespinet-Moret.

Les rapporteurs étaient Daniel Roger Maul, Amalia Ribi Forclaz.


  • Résumé

    Fondée essentiellement sur l’exploitation des archives de l’Organisation internationale du travail (OIT), cette thèse analyse l’émergence de discours et de pratiques du développement au niveau international entre 1919 et 1949. Elle questionne plusieurs points importants de l’historiographie sur le développement, notamment son cadre chronologique et ses origines idéologiques. Elle se focalise sur les formes concrètes que prend cette coopération technique internationale naissante. Elle étudie en particulier les missions d’assistance technique organisées par le Bureau international du travail jusqu’à la mise en place du Programme élargi d’assistance technique de l’ONU en 1949, qui constitue le premier programme multilatéral de développement de l’après-Seconde Guerre mondiale. Cette thèse accorde donc une attention particulière aux situations d’expertise, aux experts et fonctionnaires internationaux impliqués dans la diffusion de savoirs techniques. Elle invite à renouveler la problématique du développement international dans une perspective sociale.

  • Titre traduit

    A social path to development : the International Labour Office and the beginnings of technical cooperation (1919-1949)


  • Résumé

    Based mainly on the exploitation of the ILO archives, this thesis analyzes the emergence of development discourses and practices at the international level between 1919 and 1949. This offers the opportunity to challenge several important presumptions of development historians with regard to the chronology of development and its ideological origins. This thesis focuses on the practical aspects of this emerging international technical cooperation. It analyzes in particular the technical assistance missions organized by the International Labour Office until the implementation of the United Nations’ Expanded Programme of Technical Assistance created in 1949, which was the first multilateral program of international development after World War II. This thesis pays special attention to the situations where ILO expertise played a role and to the international experts and ILO officials involved in the dissemination of technical knowledge. This thesis opens some new perspectives on the problem of international development from a social point of view.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.