Étude du rôle des émotions sur les traitements différentiels mis en œuvre par des pilotes d'avions lors de la gestion de situations à risques sur simulateur de vol

par Lise Megret

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Paulette Rozencwajg et de Francis Artigue.

Le président du jury était Frank Zenasni.

Le jury était composé de Paulette Rozencwajg, Francis Artigue, Frank Zenasni, Philippe Cabon, Said Mammar, Thierry Lebourque, Lydie Nouvelière.

Les rapporteurs étaient Philippe Cabon, Said Mammar.


  • Résumé

    Cette recherche porte sur l’impact des émotions sur les réponses des pilotes d’avion dans la gestion de situations dynamiques et ambiguës. A l’inverse des théories selon lesquelles les émotions dégradent les performances des pilotes, nous défendons la thèse selon laquelle les processus émotionnels ont une fonction adaptative et vont donc favoriser des réponses appropriées à la situation. Afin de vérifier cette hypothèse, des pilotes volontaires sont mis en situation de devoir gérer une fuite d’essence sur un simulateur de vol. Nous avons construit un scénario réaliste d’une durée d’une heure. Les pilotes ne sont donc pas confrontés à un problème ponctuel, s’apparentant à une situation de résolution de problèmes, mais doivent traiter l’anomalie de consommation d’essence pendant toute la durée du vol simulé. Ils ont donc la possibilité, en cours du vol, de corriger des choix qu’ils jugent inadaptés. Le relevé des fréquences cardiaques de chaque pilote pendant leur vol nous permet de repérer les épisodes émotionnels. Nous montrons que loin de dégrader les réponses des pilotes, les émotions sont positivement liées à la fois à leur expertise et à leurs performances : les pilotes ayant mis en œuvre les décisions les plus adaptées à la situation sont aussi ceux qui ont ressenti le plus d’émotions lors de la découverte et du traitement de la fuite d’essence.

  • Titre traduit

    Review of role of emotions on differential processing implemented by pilots of aircraft in the management of risk situations in flight simulator


  • Résumé

    This research centers on the impact of emotions on a pilot who's dealing with dynamic and/or ambiguous situations. Contrary to theories that state pilots' performances are diminished by emotions, we believe that an emotional process actually has an adaptive function which subsequently helps give appropriate answers to a given situation. To verify this hypothesis, volunteer pilots are confronted with having to deal with a fuel leakage on a flight simulator. We have built a realistic 1h long scenario. The pilots are not faced with a punctual situation, akin to problem solving, but have to treat the fuel consumption anomaly during the whole length of the flight simulation. Consequently they have the possibility, in flight, to recover inappropriate responses. The readings of the pilots' heartbeat allows us to identify the emotional episodes. We show that, far from diminishing the pilots' responses, emotions are linked positively not only to the pilots' expertise, but also their performances: The pilots who have devised the best responses to the situation are also those who've registered the most emotions whilst discovering and treating the fuel leakage.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.