Machiavel secrétaire et l'écriture de la politique : étude d'une langue de chancellerie en temps des guerres d'Italie (1498-1512).

par Corinne Manchio

Thèse de doctorat en Etudes italiennes

Sous la direction de Jean-Louis Fournel et de Francesco Senatore.

Soutenue le 12-12-2016

à Paris 8 en cotutelle avec l'Università degli studi (Naples, Italie) , dans le cadre de École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Laboratoire d'études romanes (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Claude Zancarini.

Le jury était composé de Jean-Louis Fournel, Francesco Senatore, Jean-Philippe Genet, Isabella Lazzarini.

Les rapporteurs étaient Jean-Jacques Marchand.


  • Résumé

    Cette thèse se concentre sur l’ensemble du carteggio diplomatique machiavélien : les lettres administratives (ou écrits de gouvernement) envoyées depuis Florence, et celles que Machiavel rédige lors de ses missions à l’extérieur de la cité. Cette correspondance témoigne des pratiques culturelles de l'écriture et de toutes les transformations sociolinguistiques qu'elles recouvrent en amont. La dimension pratique d'une telle correspondance, comme usage, comme application concrète, est double : d’un côté, la rédaction de lettres mais aussi d'écrits de gouvernement qui participent d'une même « mécanique institutionnelle » ; de l’autre, leur archivage, à savoir les processus socio-culturels qui fondent la volonté de conserver ces traces et ces formes de mémoire publique. La méthodologie adoptée pour exploiter le corpus des Legazioni, des Commissarie et des Scritti di governo relève d’une association entre les méthodes traditionnelles de la philologie et les techniques de l’informatique (Humanités Numériques et de Digital Studies) : c’est au croisement de ces champs disciplinaire que j’ai conçu la modélisation d’un logiciel d’analyse de mon corpus (Machiato).Nous avons cherché à expliciter la thèse de la précarité du politique selon trois thématiques : l’analyse des bouleversements induits par la multiplication des conflits ; les conséquences des guerres sur la conception du Stato comme sur les pratiques et enfin, la multiplication et la confusion des temporalités propres au monde politique.Les acteurs se voient contraints de réduire les temps de spéculation et de théorisation politiques afin de parer à l’état d’urgence, un état de guerre permanent et nouveau. Les LCSG permettent d’assister à la construction du regard machiavélien et plus précisément, aux différentes tentatives de fonder la pratique en incluant la précarité, non pas comme source de désorientation mais comme spécificité de l’agir en politique.


  • Résumé

    This thesis focuses on the entire Machiavellian diplomatic carteggio (Legazioni, Commissarie, Scritti di governo). This correspondence reflects cultural practices of writing and all the sociolinguistic transformations they cover. The methodology is a combination between traditional philological methods and computer technology (Digital Humanities and Digital Studies): it is the intersection of these disciplinary fields I have conceived a software to analyze my corpus (Machiato). The argument of the the political instability has been developed in three stages: analyzing the upheavals triggered by the proliferation of conflicts; the impact of war on the conception of Stato as on practices and finally, multiplication and confusion of temporalities of the political world. Individuals are forced to reduce the time of speculation and theorizing to respond to the state of emergency, a state of permanent war. The LCSG allow to identify the steps in the construction of the Machiavellian perspective and more specifically, the various attempts to found the practice including insecurity, not as a source of disorientation but as specificity of action in politics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.