Référence aux entités dans un discours narratif chez des Libanais apprenant une L2 et une L3.

par Pascale El Haj

Thèse de doctorat en Llinguistique

Sous la direction de Marzena Watorek.

Soutenue le 25-11-2016

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Cognition, langage, interaction (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Structure formelle du langage (équipe de recherche) .

Le président du jury était Sandra Benazzo.

Le jury était composé de Marzena Watorek, Élisabeth Vauthier, Pascale Trévisiol-Okamura.

Les rapporteurs étaient Georges Daniel Véronique, Martin Howard.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l'introduction des entités dans un discours narratif dans deux langues cibles différentes, le français et l'anglais, par des apprenants libanais de 10, 13 et 16 ans. Nous nous intéressons a l'ordre d'acquisition des langues cibles considérées. Ainsi, nous avons analysé les récits de film à l'oral produits par deux groupes d'apprenants, un groupe ayant reçu l'enseignement du français (L2) avant celui de l'anglais (L3) et inversement, un autre groupe ayant etc. d'abord scolarise en anglais (L2) et ensuite en français (L3). Nous abordons donc la question de l'impact des langues sources, l'arabe libanais (L1), le français (L2 ou L3) et l'anglais (L2 ou L3) dans l'acquisition des moyens linguistiques nécessaires pour construire la référence aux entités dans un discours narratif, notamment en ce qui concerne l'introduction de la référence. Pour pouvoir mieux évaluer le rôle des langues sources en question, nous avons recueilli et analyse les productions issues de la même tache communicative effectuées par 3 groupes de contrôle composes des locuteurs natifs de l'anglais, du français et de l'arabe libanais. Cette recherche s'inscrit dans l'approche fonctionnaliste (Klein et Perdue 1997) et s'appuie sur le modèle de la quaestio (Klein et von Stutterheim 1991) qui permet d'examiner l'interaction entre la structure discursive et la structure phrastique des énoncés. L'analyse fait apparaitre les spécificités des langues étudiées et la variation de leurs procédés linguistiques nécessaires à l'introduction des entités. Cette étude contribue a la meilleure compréhension du processus d'acquisition en ce qui concerne l'impact des langues sources, le facteur de l’âge et l'ordre d'acquisition de différentes langues étrangères. Par ailleurs, nos résultats permettent d'aborder la question de l'apport de la recherche en acquisition à la didactique des langues. Et finalement, l'analyse du corpus en libanais du groupe de contrôle ouvre des perspectives nouvelles pour la description de cette langue dans une approche relativement peu adoptée dans les travaux en linguistique arabe.

  • Titre traduit

    Reference to entities in a narrative discourse by lebanese learners of l1 and l2


  • Résumé

    The present study concerns the introduction of entities in a narrative discourse in two different target languages, French and English, by Lebanese learners of 10, 13 and 16 year old. The main purpose is to observe acquisitional sequences in the two mentioned target languages. We analyzed the oral production – a story of a film – of two groups of learners, one group who first received French (L2) instruction at school before English (L3) instruction and inversely, the other group who initially attended school in English (L2) and later in French (L3). Therefore, we are investigating the impact of source languages, Lebanese Arabic (L1), French (L2 or L3) and English (L2 and L3) on the acquisition of the linguistic means essential for the construction of the reference to entities in a narrative discourse, especially as regards introduction of the reference. In order to evaluate the role of the specified source languages better, we collected and analyzed productions from the same verbal task performed by three control groups, French English and Lebanese Arabic of adult native speakers. We adopt a functionalist approach (Klein & Perdue 1997), building on the quaestio model (Klein & von Stutterheim 1991) that allows us to analyze the relationship between informational/discourse structure and the phrasal structure of utterances. Our analysis shows the specificity of studied languages and the variation of their linguistic processes necessary for the introduction of entities. This study contributes to a better comprehension of the acquisition process regarding sources languages impacts, age factors and sequences of acquisition of different foreign languages. Moreover, our results enable us to approach the question of contribution of research in acquisition of the languages’ didactic. Finally, the analysis of the Lebanese corpus of the control group offers new and promising prospects for the description of this language, in an approach only rarely adopted in Arabic linguistic research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.