Les écrits des curateurs : analyse depuis la théorie curatoriale et l'histoire des expositions.

par Angélica González Vásquez

Thèse de doctorat en Esthétique, sciences et technologies des arts

Sous la direction de Jérôme Glicenstein.

Soutenue le 15-12-2016

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Esthétique, sciences et technologie des arts (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Arts des images et art contemporain (équipe de recherche) .

Le président du jury était François Mairesse.

Le jury était composé de Jérôme Glicenstein.

Les rapporteurs étaient Jean-Max Colard.


  • Résumé

    Cette thèse interroge le champ de pratiques et de positions discursives appelées récemment « curating ». L’approche que nous avons choisie est celle de l’analyse des écrits des curateurs d’art contemporain. De nature très variée, ils nous permettent de percevoir leurs conceptions à partir de leurs pratiques d’organisation d’expositions et des diverses activités de présentation publique de l’art. Il s’agit de traiter la proximité, ainsi que la distance, entre la construction d’une théorie curatoriale et la pratique à travers un ensemble de règles et d’opérations de normalisation décidées par une communauté disciplinaire et professionnelle. La notion de champ de curating est abordée à partir des diverses conceptions sociologiques et philosophiques qui nous conduisent à approfondir la question de l’écriture des curateurs sur un terrain concret au sein des expositions. À travers des cas historiques, nous abordons la question des traces écrites laissées par une exposition ; nous examinons également certains problèmes associés à la construction de l’histoire des événements artistiques d’art contemporain. La dernière partie de cette recherche est consacrée à la question des stratégies discursives de positionnement des curateurs à partir des publications parues depuis les années 1990. Ces formes discursives constituent entre autres la base de l’enseignement des formations curatoriales récentes.

  • Titre traduit

    Curatorial writings : Analysis from the perspective of curatorial theory and the history of exhibitions


  • Résumé

    This thesis questions the practice field and discursive positions recently called curating. The perspective we have selected is the analysis of writings by contemporary art curators. Of varied nature, these texts allow us to discern their understanding of their practice of organizing exhibitions and diverse activities for the public display of art. With the purpose of tackling the proximity and the distance between the construction of curatorial theory on one hand, and on the other, curatorial practice as determined by a set of rules and processes decided by a disciplinary and professional community. The notion of the curatorial field is approached through various sociological and philosophical concepts that lead us to deepen our inquiry about writing to a concrete field of exhibitions. Selected historical cases allow us to address the issue of written traces left by an exhibition; equally important, we examine certain problems related to the construction of the history of art events in contemporary art. The last part of this research is devoted to the question of discursive strategies of positioning by curators, starting with publications that first appear in the 1990s. These discursive forms, among others, constitute the foundation of teaching in recent curatorial training.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.