Dégradation de l'habitat et réponse au stress : de la physiologie a la biologie de la conservation

par Rémy Josserand

Thèse de doctorat en Ecologie

Sous la direction de Sandrine Meylan et de Jean-François Le Galliard.

Soutenue le 23-11-2016

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale Sciences de la nature et de l'Homme - Évolution et écologie (Paris) , en partenariat avec Institut d'écologie et des sciences de l'environnement de Paris (laboratoire) .

Le président du jury était Martine Maïbeche.

Le jury était composé de Julien Cote, Caroline Habold.

Les rapporteurs étaient Pierre Joly, Frédéric Angelier.


  • Résumé

    L'anthropisation croissante et les changements globaux entrainent de nombreuses perturbations dans l'environnement conduisant à la dégradation, et même à la destruction d'habitat. Le modèle allostatique proposé par McEwen et Wingfield en 2003 permet de mieux appréhender les relations entre physiologie et réponses démographique dans le cadre de la physiologie de la conservation. A travers des approches expérimentales en milieux controlé et semi-naturel nous avons testé l'effet de d'un stress chronique sur les changements des traits d'histoires de vie et les paramétres physiologique chez le lézard vivipare (Zootoca vivipara). Nous discutons de la caractérisation de la charge allostatique et des effets à court terme et long terme d'un stress chronique et l'utilisation de la charge allostatique comme indicateur de la dégradation de l'habitat. Ce travail pourra être utilisé afin de mieux comprendre et prédire la dynamique des populations naturelles soumises aux changements globaux.

  • Titre traduit

    Habitat degradation and stress response : from physiology to conservation biology


  • Résumé

    Increasing anthropogenic and global changes are causing many disturbances in the environment leading to degradation and even destruction of habitat. The allostatic model proposed by McEwen and Wingfield in 2003 provides a better understanding of the relationships between physiology and demographic responses within the framework of conservation physiology. Experimental approaches in controlled and semi-natural environments have tested the effect of chronic stress on changes in life histories and physiological parameters in the viviparous lizard (Zootoca vivipara). We discuss the characterization of allostatic charge and the short-term and long-term effects of chronic stress and the use of allostatic charge as an indicator of habitat degradation. This work can be used to better understand and predict the dynamics of natural populations subjected to global changes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.