Analyse de ressources pour les systèmes concurrents dynamiques

par Aurélien Deharbe

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Frédéric Peschanski et de Michèle Soria.

Soutenue le 21-09-2016

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale Informatique, télécommunications et électronique (Paris) , en partenariat avec Laboratoire d'Informatique de Paris 6 (laboratoire) .

Le président du jury était Béatrice Bérard.

Le jury était composé de Ilaria Castellani, Jean Krivine.

Les rapporteurs étaient Hanna Klaudel, Daniele Varacca.


  • Résumé

    Durant leur exécution, les systèmes concurrents manipulent diverses ressources dynamiques en nombre : fichiers, liens de communication, mémoire, etc. Les propriétés comportementales de ces systèmes sont alors étroitement liées aux manipulations de ces ressources qu'ils allouent, utilisent, puis détruisent. Nous proposons dans cette thèse une analyse quantitative, effectuée de manière statique, de ce type de ressources pour les systèmes concurrents et dynamiques. Les systèmes que l'on considère peuvent être des programmes concurrents et parallèles (le langage Piccolo développé dans le cadre de ce travail en est un exemple), ou encore la modélisation de systèmes plus généraux. Pour atteindre cette généricité, notre travail repose fortement sur les algèbres de processus, et plus particulièrement sur le pi-calcul pour lequel nous proposons une variante sémantique ainsi que plusieurs abstractions adaptées à l'observation des ressources en particulier. Le socle théorique de notre analyse est présenté sous la forme d'un nouveau type d'automates nominaux : les nu-automates. Ils permettent de raisonner spécifiquement sur les ressources dynamiques, tant pour caractériser les notions quantitatives de consommation en ressources que pour de futures analyses qualitatives. À partir de ce formalisme nous réalisons ensuite un ensemble d'algorithmes ayant pour but de mettre en oeuvre les résultats introduits sur les nu-automates. Enfin, nous proposons plusieurs expérimentations, sur la base d'exemples classiques du pi-calcul, de notre prototype d'analyse de ressources.

  • Titre traduit

    Resource analysis for concurrent and dynamic systems


  • Résumé

    Concurrent activities involve undoubtedly many dynamic resources manupulations: files, communication links, memory, etc. Then, the behavioral properties of such systems are closely linked to their usage of those resources that they allocate, use, and finally destroy. In this work, we develop a quantitative static analysis of concurrent and parallel systems for this kind of resources. Systems that we consider can be concurrent and parallel programs (written for example in the Piccolo programming language which was developped during this thesis), or models descriptions of more general systems. To be generic, our work lies on process algebra, specifically pi-calculs for which we propose a variant semantics in addition to several resources abstractions strategies. The underlying theory is developped as a nominal automata framework (namely the nu-automata). They allow one to reason about dynamic resources usage to charaterize both quantitative and qualitative properties. From this formalism we establish an algorithmic framework that enforce the qualitative results defined on nu-automata. Finally, our resources abstractions and resources analysis are tested experimentally on classical pi-calculus examples using our prototype analysis tool.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.