Contribution de la modélisation des propriétés coagulantes de cellules cancéreuses dans la compréhension de leurs mécanismes d 'action et dans l 'étude de l'éfficacité des agents anticoagulants

par Aurélie Rousseau

Thèse de doctorat en Physiologie, physiopathologie et thérapeutique

Sous la direction de Ismaïl Elalamy et de Grigoris Gerotziafas.

Soutenue le 14-12-2016

à Paris 6 , dans le cadre de École doctorale physiologie, physiopathologie et thérapeutique , en partenariat avec Centre de Recherche Saint-Antoine (laboratoire) .

Le jury était composé de Jean- Pierre Lotz, Marc Vasse, Philippe Pochart, Rémi Favier, Patrick Van Dreden.


  • Résumé

    Objectifs: Etude de l'influence des cellules du pancréas d'adénocarcinome (BXPC3) et des cellules de carcinome du sein humain (MCF7) sur l'efficacité antithrombotique de l'apixaban, du fondaparinux et de l'énoxaparine. Recherche des mécanismes procoagulants des BXPC3 et MCF7.Méthodes: Les cellules sont cultivées sur plaques 96 puits. Un plasma normal pauvre ou riche en plaquettes est surchargé par des anticoagulants. La génération de thrombine (GT) est réalisée dans différentes conditions par le test CAT. Le facteur tissulaire alternatif épissé (asTF), l'activité du FT (FTa) et le cancer procoagulant (CP) sont évalués. Les cellules HUVEC servent de contrôle normal.Résultats: La comparaison sur la base de l’IC50 a montré qu'en présence de BXPC3 ou de MCF7, l'efficacité de l'apixaban a été préservée. Le fondaparinux est plus vulnérable par la présence de cellules cancéreuses. Le FTa et l’asTF sont plus abondants pour les BXPC3 que les cellules MCF7. La GT est médiée plus fortement par le FVII pour les BXPC3 que les MCF7. Le facteur XII était plus important pour la GT médiée par les MCF7. La présence de MPs augmente considérablement la production de thrombine et cet effet est fonction du type de cellules et leur origine.Conclusion: Le type de cellules cancéreuses est déterminant pour l'efficacité anti-thrombotique des inhibiteurs spécifiques du facteur Xa. La GT par les BXPC3 est dominée par la voie du FT. Le rôle du FXII est plus impliqué pour les MCF7. L'hypercoagulabilité induite par les cellules cancéreuses est la résultante de la combinaison des propriétés procoagulantes des cellules cancéreuses elles-mêmes et des éléments procoagulants du microenvironnement.

  • Titre traduit

    Contribution of the modeling of the coagulant properties of cancer cells in the understanding of their mechanisms of action and in the study of the efficiency of anticoagulant agents


  • Résumé

    Aims: study of influence of pancreas adenocarcinoma cells (BXPC3) and human breast carcinoma cells (MCF7) on the antithrombotic efficiency of apixaban, fondaparinux and enoxaparin. Dissection of procoagulant mechanisms of BXPC3 and MCF7.Methods: Cells were cultured and adhered in 96-well plates. Normal platelet poor or rich plasma were spiked whit apixaban, fondaparinux or enoxaparin. Thrombin generation (TG) was done with CAT¨ assay in different conditions. Alternatively spliced TF (asTF), TF activity (TFa) and cancer procoagulant (CP) were assessed. Primary human umbilical vein cells (HUVEC) were used as normal control.Results: Comparison on the basis of IC50 showed that in the presence of BXPC3 or MCF7 the efficiency of apixaban was preserved. Fondaparinux was more vulnerable to the presence of cancer cells. The TFa and asTF were found in abundant amounts in BXCP3 than MCF7 cells. TG enhancement by BXPC3 and MCF7 was mediated by FVII. Factor XII was more important for TG enhancement by MCF7.The presence of MPs drastically increases the generation of thrombin and this effect depending of the type of their original cells.Conclusion: The type of cancer cells is determinant for the antithrombotic efficiency of the specific factor Xa inhibitors. The mechanism of activation of blood coagulation by the BXPC3 is dominated by the TF pathway, MCF7 additionally imply also FXII activation. The hypercoagulability induced by cancer cells is the resultant of the combination of the procoagulant properties of cancer cells with procoagulant elements of the plasma microenvironment and highlight that circulating MVs are key players in the pathogenesis of cancer-associated thrombosis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.